Visiter le Japon : 100 choses à voir et à faire au Japon.

Mis à jour le

Article un peu spécial pour nous aujourd’hui car il s’agit du 100ème article posté sur le blog ! Pour l’occasion on s’est dit qu’on allait plonger dans nos souvenirs pour vous proposer de visiter le Japon à travers 100 choses à faire ou à voir pendant un voyage au Japon. Alors ici ce sera du vrac, à lire un peu en diagonale comme bon vous semble. On va passer de lieux trop cool à de la bouffe sans raison, enfin voilà quoi. Certaines choses auront probablement déjà été évoquées dans d’autres de nos articles, on fera le lien si tel est le cas. Cet article sera co-écrit par Cindy et moi même parce que c’est vraiment pas mal de boulot. Bien évidemment tout cela est basé sur notre propre expérience et il y aura forcément des choses que l’on a pas faites. On vous souhaite une bonne lecture et on espère que ces “quelques” idées vous aideront à planifier votre voyage au Japon !

Visiter le Japon : 100 choses à voir et à faire, c’est parti !

1. Voir les grandes villes d’en haut

Si vous suivez ce blog depuis un moment vous savez que c’est une des premières choses que l’on fait quand on arrive dans une grande ville japonaise. On va chercher un moyen de voir à quoi elle ressemble d’en haut. Toutes les grandes villes ont leurs observatoires, gratuits ou payants et offrent généralement des vues vraiment sympas. Par exemple :

voyage au japon : tokyo sky tree

2. Tester un Purikura

Le Purikura est le photomaton japonais. Vous en trouverez dans la plupart des Game Centers au Japon. Ici, on prend une série de photos, généralement à plusieurs et à la fin de la séance on peut les retoucher. Je ne suis personnellement pas un grand addict mais Cindy m’y a trainé une fois par mois minimum donc on finit par s’y faire. Voici d’ailleurs son article sur le Purikura.


3. Prendre des boissons aléatoires dans les distributeurs.

Il y a des distributeurs de boissons absolument partout au Japon, même dans les campagnes reculées. Pourquoi ne pas vous laisser tenter par une de ces canettes colorées ? Vous tomberez peut être sur un parfum inconnu ou même sur une texture que vous n’aviez jamais essayé dans une boisson sucrée. Il faut risquer des choses dans la vie 🙂


4. Finir la nuit au Karaoké

Vous êtes dans un bar et vous venez de vous rendre compte que vous avez raté le dernier métro. Pas de panique, il y a forcément un karaoké quelque part que vous pourrez squatter jusqu’à 6h du matin. Encore mieux quand on est éméchés et entre amis, le Karaoké au Japon c’est vraiment à tester.


5. Goûter un Ochazuke à Fukuoka

Un de nos élèves, apprenant qu’on se rendait à Fukuoka, nous a fourni une superbe adresse pour aller manger un ochazuke au restaurant Kappo Yoshida. Le ochazuke est un plat de riz que l’on recouvre de thé vert. Le riz est agrémenté au choix d’une viande ou d’un poisson. Ici on a eu un Chazuke de dorade juste parfait. On déguste une première partie sans verser le thé et on verse ensuite dans un second temps. Cela donne 2 plats en un et c’est un délice. On s’est rendus dans ce restaurant à 11h30 et en sortant 1h plus tard il y avait la queue jusque dans la rue dehors. On recommande.

Adresse : 1-14-10, Tenjin, Chuo-ku Fukuoka-shi


6. Tester les KitKat japonais

Vous connaissez les KitKat que l’on a en France, les bruns au parfum chocolat standard. Et bien sachez que ce sont les plus compliqués à trouver au Japon. En compensation vous aurez droit à pléthore de parfums originaux selon les saisons, les événements et même les villes ! Au Wasabi, au thé matcha en passant par un goût citrouille à Halloween ou fleurs de cerisier pendant hanami… Bref, tous les gouts et toutes les couleurs. Tous ne se valent pas évidemment mais certains sont quand même vraiment pas mal.


7. Assister à un concert

Sans forcément aller voir un groupe hyper connu au Tokyo dôme ou au Hatch à Osaka, il y a pleins de bars ou café concerts un peu partout dans les grandes villes. Alors pourquoi ne pas se laisser tenter par une petite soirée musique. On avait été invités un soir à voir ce groupe dans un bar d’Umeda, et c’était franchement très sympa. Il n’est pas rare aussi de croiser des artistes de rue venus promouvoir leur CD. S’arrêter un moment pour les écouter est souvent synonyme de bonnes surprises.


8. Assister à Hatsumode

Hatsumode est la première prière de l’année dans un sanctuaire Shinto ou un temple. Les japonais se rendent soit le soir du nouvel an soit dans les quelques jours qui suivent au sanctuaire pour y effectuer ce rituel. Nous étions à Osaka à ce moment là et nos voisins nous ont convié à les suivre au Sumiyoshi Taisha à minuit pour faire ce rituel avec eux. Un super moment. Par contre si vous n’aimez pas la foule on vous conseille d’esquiver.

Voyage au Japon : Hatsumode

9. Gouter la cuisine du Nouvel An : le Osechi Ryori

Osechi ryori est le repas traditionnel du nouvel an au Japon. Encore une fois, nous avons été invités à le partager avec nos amis et voisins japonais d’Osaka. Nous nous sommes rendus chez les parents d’un des membres du couple et nous avons partagé ce repas avec sa famille. Encore un superbe souvenir.


10. Voir un Tanuki sauvage

On a eu la chance lors de notre visite du Mont Takao de croiser sur le chemin un Tanuki sauvage. Le tanuki est une sorte de raton laveur et aussi un esprit de la forêt dans le folklore japonais. Assez peu farouche il venait demander de la nourriture à toutes les personnes qu’il voyait. Je ne sais pas si on a été chanceux ou si c’est assez commun d’en voir, en tout cas ce fut une sympathique surprise.


11. Printemps, été, automne, hiver… et printemps

Derrière ce titre de film se cache en réalité une simple constatation : Voir les différentes saisons au Japon. Celles-ci sont réellement marquées et offrent un panorama différent à chaque fois. Un printemps explosif, rythmé par la floraison des cerisiers. Un été verdoyant, chaud et humide. Un automne magnifiquement rouge et un hiver aux paysages magnifiés par la neige.

saisons au japon

12. Constater le prix de certains fruits dans les magasins

Ce n’est pas un mythe, les fruits au Japon sont très cher, ne vous étonnez pas de voir une pomme à 5€, une douzaine de fraises à 25€ ou alors un melon à 50€… il y a beaucoup plus cher encore ! C’est une denrée de luxe contrairement à chez nous. Un beau fruit, une belle fraise (bien emballée, bien rouge) par exemple pourra être offerte comme présent lors d’une invitation. Juste par curiosité, entrez dans un magasin pour voir par vous même la régularité des fruits, la présentation des étales et ouille, le prix !


13. Manger dans un marché

Que ce soit au marché de Tsukiji à Tokyo, au Kuromon market à Osaka ou Nishiki à Kyoto (pour ne citer qu’eux) laissez vous tenter par la street food environnante ! Un bon nabe chaud, des sushis ultra frais, une brochette de saumon, ou plus étrange encore, une brochette de mini poulpe… L’expérience culinaire dans un marché est unique et à tester !


14. Visiter une rue commerçante dédiée à la restauration

Pour un souvenir sympa de votre voyage au Japon rien de tel qu’une virée shopping dans une rue commerçante dédiée à la restauration. On citera Kappabashi dori à Tokyo ou Doguyasuji à Osaka. Vous trouverez de beaux bol à ramen, des moules à taiyaki ou encore de belles tasses pour votre matcha ! Je plaide coupable pour le combo tasse et verre à saké tanuki (•‿•).


15. Anata no Warehouse

Très “instagrammable”, Anata no Warehouse est une salle d’arcade à la décoration totalement folle à Kawasaki. L’ambiance est géniale, un peu rétro “dégueu” à la vieux films hongkongais. On a eu l’impression d’être dans Silent Hill par moment (dans les toilettes hommes à l’étage). Le hall de sortie est aussi bien stylé et vous fera à coup sûr, une jolie photo instagram !

anata no warehouse

16. Faire un bar à Sake

Si pour vous le saké est la boisson qui vous brule la gorge à la fin d’un repas dans un restaurant asiatique en France, vous faites erreur ! Le saké se déguste comme on dégusterait un vin. Plus sec, aromatisé, trouble, pétillant… il en existe une grande variété (demandez à Olivier de Japan Kudasai ! ^^). Faites l’expérience d’un bar à saké, vous pourrez en déguster plusieurs autour de bonnes brochettes.


17. Marcher sur la plage

Quand on pense au Japon, on ne pense pas forcément à la plage (hormis Okinawa). Beaucoup de villes ont un accès à la plage et après une bonne journée de visite, marcher sur le sable et écouter le bruit de la mer, c’est toujours plaisant. On pense à Kamakura, Enoshima, Beppu ou encore Fukuoka !


18. Prendre la place de devant dans la Yurikamome

La Yurikamome line est la ligne de métro permettant d’accéder à Odaiba. C’est dans un monorail entièrement automatique que le trajet s’effectue. Le petit plaisir coupable est donc de prendre la place au premier rang pour profiter pleinement du panorama durant le voyage ! 😀


19. Assister à Nakizumo

Nakizumo est un festival assez improbable où des sumo font pleurer des bébés afin de leur porter chance plus tard. On a pu assister au festival qui a eu lieu au Senso-ji fin avril grâce aux informations d’Aala d’Un gaijin au Japon.

Nakizumo Asakusa

20. Passer une soirée au Golden Gai

Aaaah le Golden gai, ce quartier de Kabukicho au charme inimitable. 6 petites ruelles, des enseignes lumineuses partout, des bars entassés, des thèmes différents pour chaque bar, une dizaine de places par bar ! Une ambiance unique de nuit. Nous avons pu tester à plusieurs reprises le Deathmatch in Hell, un bar film d’horreur et metal, le bonheur ^^. Attention cependant, de nombreux bars ont une charge d’entrée de ¥ 500, la note grimpe vite !


21. Voir les danseurs Rockabilly à Yoyogi le dimanche

Assez connus maintenant, les fameux danseurs de Rockabiliy se donnent rendez-vous tous les dimanches en début d’après midi à l’entrée du parc Yoyogi à Tokyo. Un spectacle toujours marrant et kitsch, donc indispensable.


22. Tester les coiffeurs low-cost

Si vous partez plusieurs mois, vous allez avoir besoin d’aller chez le coiffeur. Et quand en plus on est en mode budget serré, il faut en trouver des pas chers. Car les coiffeurs “normaux” coûtent vraiment un bras. Une coupe homme à ¥4000 et puis quoi encore ? Non, il faut passer le cap de laisser ses cheveux entre les mains de coiffeurs “à la chaine” tout en ne sachant pas quoi leur dire. J’ai personnellement tester le moins cher que j’ai trouvé dans Shinsekai pour ¥700 et la première fois c’est un peu comme un saut dans le vide. Une expérience en soi !


23. Manger sur le pouce à Ameyoko

Cette célèbre rue du quartier de Ueno à Tokyo à une ambiance toute particulière. Vous trouverez des dizaines d’échoppes, restaurants et de produits de toutes sortes dans ce marché à ciel ouvert et y manger permet de se mélanger à l’ambiance grouillante du lieu.


24. Voir l’horloge Ghibli s’animer

Située tout près de la station de Shimbashi dans le quartier de Shiodome, l’horloge Ghibli s’anime 5 fois par jour (10h, 12h, 15, 18h et 20h) pendant quelques minutes. Pourquoi ne pas y faire un tour ? C’est gratuit et franchement très cool, encore plus si vous êtes un fan des studios d’animation.


25. Visiter les 2 musées de la bombe atomique à Hiroshima et Nagasaki

Nous avons pu voir les deux musées dédiés à ces bombardements et chacun y développe une vision assez différente, mais tout aussi touchante. Une atmosphère vraiment particulière se dégage dans ces musées et on ne peut que vous conseiller d’y aller. Pour la mémoire. Plus d’infos sur le musée de Nagasaki dans notre article de blog.


26. Voir les châteaux japonais

Ils font partie du patrimoine japonais et certains sont plus célèbres que d’autres. Certains toujours dans leur forme d’origine, d’autres reconstruits en béton, mais en tout cas ils sont souvent magnifiques. Essayez d’en voir au moins un pendant votre voyage. Nous avons un article sur le château d’Osaka et sur le Château d’Himeji si ça vous intéresse. Pour plus d’infos sur les châteaux japonais, allez checker le site de La Balade du Sakura !

chateau himeji

27. Voir un volcan actif : le Sakurajima

Le Japon est un pays volcanique, le plus célèbre de ses volcans est bien sur le Mont Fuji, même si celui-ci est endormi. Il existe néanmoins sur l’archipel de nombreux volcans encore actifs et nous avons eu la chance de voir le Sakurajima à Kagoshima dans le sud de Kyushu. Crachant des cendres tous les jours ou presque, il est également possible de le visiter. On recommande.


28. Visiter le Japon : prendre le Shinkansen

Visiter le Japon c’est prendre le train, et quoi de mieux que le Shinkansen. Ces trains ultra rapides aux formes et couleurs variées sont toujours à l’heure, hyper confortables et peuvent vous faire traverser le pays en quelques heures.


29. Tester les Okonomiyaki d’Osaka et d’Hiroshima

Visiter le Japon sans gouter ses plats typiques ? Impossible. Les Okonomiyaki sont des sortes de crêpes avec plein d’ingrédients mélangés cuits sur une plaque chauffante. A Hiroshima on y rajoute des nouilles ou des udon. C’est un plat vraiment délicieux, qui vous calera pour l’après midi et surtout qui est très abordable. Je vous laisse avec le plus gros article jamais écrit sur le sujet : Une histoire d’Okonomiyaki par Horizon du Japon.


30. Manger un mochi encore bouillant.

Les mochi sont des pâtisseries japonaises faites avec de la pâte de riz et rempli avec du haricot rouge. Si c’est déjà bon quand c’est froid, c’est un délice quand ça sort juste juste de la machine de fabrication. On a pu tester à de nombreuses reprises à Nara ou à Dazaifu et rien que d’y penser j’en ai l’eau à la bouche.


31. Visiter les centres commerciaux aux architectures originales.

Pour visiter le Japon, vous allez forcément passer par la case shopping. Il existe des centres commerciaux à l’architecture incroyable. On citera par exemple le Venus Fort à Odaiba à l’ambiance italienne, avec un plafond/ciel qui évolue en fonction de l’heure. Le Namba parks à Osaka, où on déambule dans une sorte de canyon et où la nature et l’architecture se mêlent. Canal city à Fukuoka, organisé autour d’un plan d’eau…


32. Faire du shopping au Donkihote/ Don Quijote .

Pour continuer avec le shopping, entrer dans un Donkihote/Don Quijote est une expérience à part entière. Reconnaissable par son pingouin bleu et les tonnes de clients dedans, on trouve de tout, mais vraiment de tout ! De la nourriture, des vêtements, des goodies plus fous les uns que les autres et surtout une chanson qui ne vous quittera plus du voyage ! Don don don, donki, donkihooooteee !


33. Voir les plus grands Bouddhas du Japon

Assis, debout, couchés, des Bouddha au Japon il y en a beaucoup, mais certains sont plus gros/grands que d’autres ! On a toujours l’impression d’être tout petits face à ces géants. Durant votre voyage au Japon, essayez d’aller en voir au moins 1 ! 🙂 Les plus connus sont celui de Kamakura et Nara, mais il y a aussi l’ancien plus grand Bouddha debout du monde à Ushiku, le plus grand assis en pierre à Nokogiriyama, ou bien encore le Bouddha allongé du Nanzoin à Fukuoka !

plus grands bouddhas du japon

34. Voir un match de foot

En 2017, on a eu l’occasion d’avoir des invitations pour voir un match de la coupe du monde des clubs au stade Nagai d’Osaka. C’est vrai qu’on y pense pas toujours mais ça reste une expérience sympa, l’ambiance dans le stade est impressionnante ! D’ailleurs Iniesta a rejoint le club du Vissel Kobe, raison de plus d’aller voir un match là-bas ! 😀


35. Faire une salle d’arcade

On n’imagine pas un voyage au Japon sans un passage par une salle d’arcade, c’est impossible ! 😀 Sans forcément jouer, observez les joueurs aguerris, hallucinez devant la différence de son entre l’extérieur et l’intérieur de la salle… Tentez de gagner une peluche ou une figurine aux pinces UFO catcher ou encore immortalisez votre voyage avec un purikura… La salle d’arcade = un incontournable !


36. Se faire tatouer

Bon ici, on passe dans les souvenirs du Japon extrême ^^ Pour garder une trace à vie de notre PVT Japon, nous l’avons conclu par un tatouage. On ne pouvait trouver mieux comme souvenir de cette aventure. Nous l’avons fait dans un salon de tatouage francophone et au dermographe. Pour une expérience unique, vous pouvez tester le tatouage traditionnel japonais (c’est mon prochain objectif ^^).


37. Manger dans un Yatai à Fukuoka

Aaahh… les yatai, un incontournable si vous êtes de passage à Fukuoka. Ce sont des stands de restauration mobiles pouvant accueillir moins d’une dizaine de personnes où on y mange des plats simples typiquement japonais (yakitori, ramen, oden…). A Fukuoka, ils sont un des symboles de la ville. Aux alentours de Tenjin ou de Nakasu, tentez l’expérience, l’atmosphère est unique et hyper conviviale !


38. Manger des melon pan

Le melon pan n’est pas un pain au melon non non, mais une brioche sucrée avec une croûte croustillante. C’est une viennoiserie emblématique du Japon ! Les plus connus sont probablement ceux de la boulangerie Asakusa Kagetsudo, à côté du Senso-ji. Mon péché mignon est celui à la crème chantilly épaisse, un régal !

melon pan asakusa

39. Voir Kyoto sous la neige

Bon, qu’on se le dise, Kyoto est magnifique en toutes saisons, mais j’ai un amour particulier pour Kyoto sous la neige. Si vous avez la chance d’y être en hiver, n’hésitez pas à sortir tôt le matin faire vos première visites, profiter des premiers flocons sans personne ! J’ai eu un énorme coup de cœur pour le Ginkakuji sous la neige et c’est l’un de mes meilleurs souvenirs.


40. Trouver une épine de pin à 3 branches au Mont Koya

Au mont Koya, se trouve le Sanko no matsu, un pin entouré d’une clôture. La légende autour de ce pin veut que Kobo daishi aurait lancé un vajra à trois branches, le Vajra se serait planté dans cet arbre, indiquant l’endroit où promouvoir le Bouddhisme Shingon. Étonnement, en plus des épines à 2 branches, ce pin en a à 3 branches. Vous verrez surement des personnes en chercher au sol, c’est un peu le trèfle à 4 feuilles du lieu. Essayez d’en trouver un ! 🙂


41. Visiter l’Engyo-ji sans personne et faire l’ascension du mont Shosha à pied

L’Engyo-ji est un vaste complexe bouddhiste situé en haut du mont Shosha à Himeji. Nous y étions en décembre et il s’est avéré que le téléphérique pour y accéder était en maintenance. Résultat : on est montés à pied pendant 40 minutes. Du coup on était tout seuls en haut. Perdus dans le complexe en fin d’après midi avec l’ambiance crépusculaire : MAGIQUE. Mais avec ou sans téléphérique, si vous allez à Himeji, allez visiter ce temple.


42. Remplir son Goshuin-sho

Les Goshuin-sho sont des petits carnets dans lesquels on peut inscrire les Goshuin, des “signatures” de chaque temple ou sanctuaire visité. Ce sont des signatures manuscrites, réalisées sur place par les moines ou les prêtres du lieu. Le carnet coûte entre ¥1000 et ¥1500 et chaque Goshuin coûte ¥300. C’est dans tous les cas un superbe souvenir à ramener.


43. Admirer le coucher de soleil sur le mont Fuji à la Landmark tower de Yokohama

Depuis la Landmark Tower de Yokohama, si le temps est clair, on peut avoir une superbe vue sur le mont Fuji. Le coucher de soleil depuis là-haut est à tomber. Une autre bonne raison d’aller visiter Yokohama lors de votre voyage au Japon.


44. Visiter le Fushimi Inari Taisha aux aurores et faire le grand tour

Le Fushimi Inari Taisha est un peu l’attraction incontournable de Kyoto, voire de n’importe quel voyage au Japon. Premier conseil : allez-y au lever du soleil avec le premier train de la journée. Il n’y aura alors absolument personne dans le complexe et vous pourrez profiter de l’ambiance mystique de la forêt et des tunnels de Torii rien que pour vous. Deuxième conseil : ne vous arrêtez pas au milieu, faites tout le tour, allez vous perdre dans les hauteurs. Cela peut prendre une bonne partie de votre matinée mais vous ne le regretterez pas.


45. Manger un ramen étoilé au guide Michelin

Idem, qui ferait un voyage au Japon sans manger de ramen ? 🙂 Il y a des restaurants de ramen partout au Japon et nous avons pu essayer à Tokyo le Ramen 1 étoile Tsuta. Notre palais s’en souvient encore et on ne peut que vous le conseiller.


46. Voir des pandas et des requins baleine

Vous pourrez voir des pandas au Zoo de Ueno et des requins baleine à l’aquarium d’Osaka. Ce ne sont pas des animaux que l’on peut voir tous les jours. Pour peu que l’on aime les zoos et aquariums, essayez d’aller les voir si vous passez par Tokyo ou Osaka.


47. Assister au Nippombashi Street Festa

C’est un festival de cosplay dans les rues de Denden Town à Osaka, tous les ans en mars. Énormément de cosplayeurs arpentent les rues et une immense foule se presse pour les voir. A faire absolument si vous êtes sur Osaka pendant la période.


48. Manger au Ramen Stadium à Fukuoka

Endroit parfait pour les amoureux de ramen. En haut de l’immense complexe commercial Canal City à Fukuoka se trouve le ramen stadium. C’est un ensemble de restaurants de ramen concentrés au même endroit et qui présentent chacun leur spécialité et leur provenance. Idéal pour découvrir facilement plein de recettes différentes.


49. Visiter le Japon : déambuler dans les grandes gares

Les grandes gares sont des petites villes en soi. Il y a plein de choses à faire et à voir en plus de prendre son train. Acheter des souvenirs, visiter des musées ou simplement admirer l’architecture. On a beaucoup aimé la gare de Tokyo, d’Osaka, de Kyoto et de Fukuoka. N’hésitez pas à prendre quelques minutes pour les visiter.


50. Visiter les grandes villes de nuit.

Tant qu’à parler de grandes villes, n’oubliez pas de les visiter la nuit. C’est une manière de les redécouvrir. Tout s’illumine et l’ambiance change radicalement. C’est aussi et surtout l’occasion de voir la population enlever les masques de travailleurs sérieux et voir les japonais s’amuser.


51. Assister au Sanja Matsuri

Le Sanja matsuri est un festival qui dure 3 jours et se tient au Senso-ji, le 3ème week-end de mai. C’est l’un des 3 plus gros festivals shinto de Tokyo avec le Kanda et le Sanno matsuri. C’est l’occasion de voir défiler des mikoshi, ces sanctuaires portatifs de toutes tailles. Énorme bain de foule en perspective ! Petit bonus, c’est l’occasion de voir des Yakuzas en sous-vêtements de sumo (fundoshi) et d’admirer leurs magnifiques tatouages, une opportunité à ne pas rater !

yakuza sanja matsuri

52. Se perdre dans les ruelles

S’il y a un conseil à ne pas oublier pour un voyage au Japon réussi, c’est celui-ci ! Ne foncez pas tête baissée vers votre lieu de visite, flânez et explorez les ruelles environnantes ! Que ce soit à côté de votre logement, à côté d’un sanctuaire etc… On découvre toujours de belles choses ! (et je ne vous parle même pas de la photogénie du truc ! ^^).


53. Boire de l’umeshu

Typiquement japonais, l’Umeshu est un alcool de prune. On peut le boire tel quel ou le mélanger à du champagne ou de la limonade par exemple (selon les umeshu). J’ai été agréablement surprise par cet alcool, il fait partie maintenant de mes alcools préférés ^^. Vous pouvez en trouver dans les conbinis ou les tester dans un bar, kanpai !


54. Manger une crêpe à Harajuku

Le passage obligé de tout voyage au Japon si vous allez à Harajuku ! Impossible de résister à ces vitrines colorées pleines de crêpes en cire. De la crêpe kawaii pour moins de 5€, laissez-vous tenter, il y en a pour tous les goûts, chantilly, chocolat, moelleux au chocolat, fraise, banane et même des crêpes salées sauce teriyaki !


55. Déambuler au marché de Tsukiji

Comme vous le savez le marché de Tsukiji a migré à Toyosu, mais seulement sa partie intérieure réservée aux professionnels avec notamment les enchères du thon. S’il était possible de visiter cette partie, personnellement je trouvais qu’on ne sentait pas à sa place. En revanche, il y a toujours le marché extérieur pour les particuliers qui se tient tous les jours. Vous y trouverez pleins de produits de la mer évidemment, mais aussi des fruits et légumes, des ustensiles de cuisines et des épices entre autres choses. Là on est dans le vrai quotidien des japonais. N’hésitez pas à y faire un tour quand même, c’est toujours aussi intéressant.


56. Faire un café/bar à thème

Les cafés à thème c’est un peu une institution au Japon, il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs. Café à chats, chien, hibou, One piece, DBZ etc… C’est une expérience complétement folle, complétement Japon ! On vous avez partagé notre tea party au café Alice au pays des merveilles, notre soirée dans l’hôpital d’alcatraz et le déjanté Robot restaurant.


57. Passer la soirée à Odaiba

Il y a beaucoup de choses à faire à Odaiba en une journée, si vous comptez vous y rendre, prolongez votre visite jusqu’au soir. Arrêtez-vous pour manger un excellent burger chez Kua’Aina et profitez de la vue sur la baie. Marchez jusqu’aux bords de l’eau et admirez les lumières de la nuit !

Odaiba de nuit

58. Visiter les 3 chinatown du Japon

Il y a 3 chinatown au Japon, le plus connu (et le plus gros) étant celui de Yokohama. Les 2 autres se trouvent à Kobe et Nagasaki. Reconnaissables par leurs grosses portes ultra colorées, c’est un aparté agréable pour manger des spécialités chinoises et observer un autre type d’architecture. Pour plus de challenge, visiter 1 chinatown c’est cool, mais les 3 c’est mieux ^^.


59. Aller au sento

Rien de mieux après une bonne grosse journée de visites et de marche que d’aller se détendre les muscles dans un bon bain chaud ! Sento de quartier ou sento de votre hôtel, les effets sont les mêmes : un bien fou ! Attention cependant à bien se renseigner si vous avez des tatouages pour savoir s’ils sont acceptés ou non.


60. Voir le Mont Fuji de plein d’endroits différent

Véritable symbole du Japon, le Mont Fuji est visible de tellement d’endroits qu’il est amusant d’essayer de varier ses vues durant votre voyage au Japon. Que ce soit à Kawaguchiko, sur la plage d’Enoshima, du Metropolitan Government, de l’avion ou d’en haut de la landmark tower… c’est toujours plaisant de chercher tous les spots possibles pour tirer le portrait de Fujisan !


61. Manger des Takoyaki

LA spécialité d’Osaka. Des petites boules faites en sorte de pâte à crêpes avec du poulpe à l’intérieur. Une petite boite de 6 en rentrant d’une bonne journée de marche : au top.


62. Aller manger les Monjayaki de Tsukishima

On reste dans la nourriture avec cette fois-ci une spécialité de l’île artificielle de Tsukishima à Tokyo. Le monjayaki c’est un peu le même délire que l’Okonomiyaki mais ça ne forme pas une crêpe à la fin, on reste sur quelque chose de très “plat”. Pareil on met ce qu’on veut sur la plaque chauffante et c’est franchement sympa à plusieurs. En plus la balade dans le quartier est vraiment superbe avec ces vieilles bâtisses traditionnelles et son calme.


63. Faire ses courses au Tamade

Tamade est une chaîne de magasins un peu cheap à Osaka. On ne sait pas trop qui tient cette chaîne mais à mon avis c’est un peu douteux :D. En tout cas, on a pas mal fait nos courses là-bas et on en est pas morts. Les prix sont bas et l’ambiance du magasin est juste trop cool. Un genre de Donquijote mais que pour l’alimentation.


64. Dévaliser les ¥100 shop / Daiso

Ces magasins où tout est à ¥100 (¥108 avec la taxe) sont vraiment super pratiques pour ramener des souvenirs. On y trouve de tout : nourriture, accessoires, fournitures de bureau et j’en passe. Allez faire un tour dans ces magasins et remplissez votre panier de choses dont vous n’avez pas besoin.


65. Faire du shopping dans les Shôtengai

Les shôtengai sont ces grandes rues commerçantes couvertes que l’on trouve un peu partout au Japon. Faire du shopping dans ces allées permet de s’immerger complètement dans l’ambiance du quotidien des japonais. Vous y trouverez des magasins de tout et n’importe quoi et des restaurants/cafés.


66. Tester les toilettes japonaises

Les toilettes japonaises, on aime ou on déteste, perso c’est un truc qui me manque beaucoup depuis le retour en France. Amusez-vous à les tester quand vous pouvez durant votre voyage au Japon. Selon les logements elles sont plus ou moins garnies en possibilités. De la cuvette chauffante aux jets en passant par les différents sons qu’elles peuvent produire pour couvrir les bruits “non maitrisés”.


67. Aller chiner dans les brocantes

C’est vrai qu’on y pense peu lorsqu’on parle de visiter le Japon mais il est possible de profiter de brocantes. Nous en faisions régulièrement deux ; une à Tokyo à côté du Tokyo International Forum les 1er et 3eme dimanche du mois et une au temple Shi-Tennoji à Osaka qui se tient tous les 21 du mois. Vraiment top pour y trouver des objets de décoration bien stylés pour pas cher.


68. Visiter “Yanesen” à Tokyo

Yanesen est la contraction de Yanaka-Nezu-Sendagi. Ces trois quartiers accolés sont de plus en plus visités mais représentent à eux trois le vieux Tokyo d’avant guerre. Pleins de vieilles bâtisses, un immense cimetière et de nombreux petits sanctuaires et temples dans ce quartier. Le tout dans une ambiance vraiment à l’ancienne. J’en parle de certains dans mon article sur les temples et sanctuaires à Tokyo.

voyage au japon yanesen tokyo

69. Acheter du tissu à Nippori

Le quartier de Nippori et notamment “Fabric Town” est le Akihabara du tissu japonais. Vous y trouverez de nombreux magasins sur la rue du tissu longue de 1km, de quoi vous faire plaisir si vous aimez la couture.


70. Faire un tour de barque sur les canaux

Vous avez plein de villes au Japon qui permettent de faire des tours de barques sur les canaux. Notamment les villes qui ont gardé leur vieux centre historique. Nous avons pu tester cela à Yanagawa, à côté de Fukuoka mais je pense aussi à Kurashiki. Ce ne sont surement pas les seules. En tout cas l’expérience est vraiment super sympa.

voyage au japon yanagawa

71. Aller faire une batting cage

Le baseball est l’un des sports nationaux du Japon. Il n’est donc pas étrange de trouver des Batting cage un peu partout et notamment dans les quartiers animés tels que Shinjuku ou Roppongi. Pour quelques yens, essayez-vous à la batte ! Ça semble facile lorsqu’on regarde les japonais y jouer. Ouais ouais, vous m’en direz tant ! 😀


72. Faire les tampons des stations de la Yamanote

Au Japon, on trouve souvent des tampons de tout, dans les observatoires, dans certains magasins comme les Ghibli shop et surtout dans les gares. Les plus célèbres sont ceux de la ligne Yamanote, c’est un réel défi de les collecter tous, car ils sont plus ou moins bien cachés ! (en 1 an de PVT, je vous avoue qu’il nous en manque encore certains !). Du coup, petit pense bête : durant votre voyage au Japon, emportez avec vous un petit carnet pour tamponner ce souvenir original !


73. Passer une journée à Uji

Quand on pense à Kyoto, on pense surtout au Kinkakuji, au Fushimi inari, à Gion ou encore au Kiyomizu dera… On pense rarement en premier lieu aux villes de la préfecture. Pourtant, Uji est une ville célèbre pour son thé qui vaux vraiment le détour, elle reste l’un de nos meilleurs souvenirs. C’est également l’occasion de visiter le Manpukuji ou encore le Byodoin (qui est présent sur les pièces de 10yens !).


74. Visiter Nikko et compter les Jizo de Kanmangafuchi Abyss

Nikko, c’est un peu THE incontournable à faire lors d’un premier voyage au Japon ! Il est possible de voir énormément de choses en une journée, le parc national, ses temples et sanctuaires sont juste wouahou ! Et si vous marchez jusqu’au Kanmangafuchi Abyss, amusez-vous à compter les Jizo à l’aller puis au retour, et constatez que vous n’avez pas le même nombre.


75. Aller de Kita Kamakura à la plage de Kamakura à pied

Engakuji > Joshiji > Kenchoji > Tsurugaoka Hachimangu > Plage de Kamakura !
Alors là, c’est un peu sportif mais en partant de la gare de Kita Kamakura vous pourrez atteindre la plage de Kamakura ! C’est une grosse journée de marche en perspective mais aussi une grosse journée de visites absolument magnifique et différente des itinéraires habituels.


76. Voir les enfers de Beppu

Passer une journée en enfer, l’attraction principale de la ville de Beppu. Des sources d’eau chaude aux couleurs plus jolies les unes que les autres. Un petit côté hors du temps je trouve, très “balnéaire” et post-apocalyptique par endroit ^^ (je vends bien le truc non ?).


77. Boire une Asahi au siège de la marque dans l’Asahi Sky Room

Pour une pause bière sympa, rien de tel que de la prendre tout en haut du building du siège social de Asahi : le Asahi Sky Room. Il offre un panorama sur la ville, une jolie vue de nuit sur le Sensoji et un plan serré de la Tokyo Skytree.


78. Acheter les cartes postales des préfectures (Gotochi)

Toujours dans un esprit de collection comme pour les tampons. Il y a, au Japon, pour chaque préfecture, une série de cartes postales illustrant ses spécialités ou lieux emblématiques. Elles sont uniquement vendues dans les bureaux de poste. Le problème est que lorsqu’on en achète une, on a soudain envie d’avoir toutes les autres ! Le petit défi marrant est de mettre ces Gotochi en scène avec l’élément qu’elle représente.


79. Voir les plaquettes Ema du Kanda Myojin

Si vous visitez le sanctuaire Kanda Myojin près d’Akihabara, n’oubliez pas de vous attarder au niveau des plaquettes Ema. En effet, à la place des “simples voeux”, celles-ci sont illustrées avec talent. Je n’en dis pas plus :).


80. Manger un taiyaki Magicarpe

Pourquoi manger un taiyaki normal quand on peut en manger un Magicarpe !? Rendez-vous à Akihabara à la boutique Kurikoan !

taiyaki magicarpe

81. Visiter des jardins japonais

Il y en a partout dans toutes les villes et pour nous ils font partie des indispensables d’un voyage au Japon. Chaque jardin à ses petites caractéristiques, ses thèmes. Il y en a dans les temples, dans les châteaux ou même en pleine ville. Toujours magnifiquement entretenus, ils offrent de superbes paysages et permettent de se ressourcer.


82. Voir le temple Hozenji à Dotonbori

Lui je l’aime beaucoup car on est tombés dessus complètement au hasard. Dotonbori est le quartier hyper animé et emblématique d’Osaka. Et bien si on se perd un peu et qu’on fouille les ruelles, on peut tomber sur ce tout petit temple au milieu des bâtiments. Magnifique. Plus d’infos sur notre article consacré au quartier de Namba à Osaka.


83. Boire de la Strong 0

Pour gouter un alcool à 9° pas très bon, pétillant et au gout chimique au possible. Le rapport taux d’alcoolémie/prix le plus rentable du Japon. Disponible dans tous les Conbini et supérettes qui se respectent pour ¥100.


84. Profiter de Takyuubin

Je trouve que ce système d’envoi complètement ouf ! Rien que pour l’expérience et la satisfaction que ça procure il faut le tester. Pour ceux qui ne connaissent pas, Takyuubin permet d’envoyer n’importe quoi n’importe où sur le territoire japonais en 24h, à l’heure que l’on souhaite. Vous n’avez pas envie de prendre vos valises lors d’un long trajet ? Vous allez au conbini ou dans un relais Takyuubin, vous remplissez un papier avec l’adresse de destination, l’heure souhaitée de réception et vous pouvez voyager léger. Les valises arriveront à l’heure prévue à l’adresse indiquée.


85. Voir les Kobe Lumaries

En décembre à Kobe se tiennent les Kobe Luminaries. Un spectacle son et lumière vraiment très joli en mémoire des victimes du grand tremblement de terre de 1995. A faire si vous êtes dans le Kansai début décembre.

kobe luminaries

86. Manger du Wagyu

Le bœuf japonais. Vous trouverez des restaurants qui en proposent un peu partout. Vous pouvez le manger au barbecue, en Shabu-Shabu (fondue) ou en steak. Les prix peuvent être assez élevés mais c’est une viande à tester lors de votre voyage au Japon.


87. Grimper des escaliers encore et toujours

Ceux qui nous suivent depuis un moment savent à quel point chaque marche de chaque escalier est un challenge à relever pour nous. Au Japon des marches il y en a P A R T O U T, le Japon étant un pays très montagneux, beaucoup des choses à voir sont en hauteur. Mais l’effort en vaut très souvent la peine, alors préparez vos cuisses !


88. Visiter le musée du parasite à Meguro

Il y a pas mal d’endroits insolites assez connus au Japon, mais le musée du parasite il fallait y penser. Il pleut et vous ne savez pas quoi faire ? Tentez l’expérience de ce musée ou vous pourrez admirer des vers solitaires en bocaux et autres joyeusetés de ce genre. En plus c’est gratuit.


89. Aller gouter une pâtisserie de chez Shiro Hige

Si vous passez par Setagaya (notamment pour le Gotokuji et ses maneki neko), faites un détour par la pâtisserie Shiro Hige pas très loin qui propose des pâtisseries à l’effigie de “Mon voisin Totoro” des studio Ghibli. On sait tous que l’on y va plus pour la photo que pour le gâteau en lui même mais en vrai ils ne sont pas mauvais du tout.

Adresse : 5 Chome-3-1 Daita, Setagaya City, Tokyo 155-0033, Japon

patisserie Ghibli

90. Tirer un Omikuji pour espérer la bonne fortune

Dans les temples et sanctuaires au Japon vous pouvez tirer un Omikuji. Ce sont des papiers sur lesquels sont prédis votre avenir. On fait une offrande au temple (généralement ¥100) et on prend un papier. Si la prédiction est bonne, gardez le avec vous dans votre portefeuille, sinon accrochez le sur un fil avec les autres mauvais présages.


91. Aller aux pieds du Torii de Miyajima

Le torii du sanctuaire d’Itsukushima est l’une des plus belles vues du Japon. S’il est magnifique lors de la marée haute, il est aussi possible de marcher jusqu’à lui à marée basse. On se rend alors compte de la taille impressionnante de cette porte vermillon. Par contre ne faites pas comme tous les touristes qui y coincent des pièces de monnaie dans les fentes. Cela abime les pieds du Torii.

torii miyajima

92. Nourrir les cerfs à Nara et Miyajima

Très nombreux à Nara, un peu moins à Miyajima, les cerfs en liberté sont aussi un peu les stars de ces lieux. Vous pouvez les nourrir si vous le souhaitez avec la nourriture distribuée par les vendeurs. Ne faites pas comme certains à leur donner du papier ou n’importe quoi d’autre. Les nourrir fait un peu parti du délire. De toute façon si vous ne le faites pas ils viendront essayer de vous voler quelque chose quand vous essaierez de vous reposer.   


93. Rentrer dans un conbini

Ah les conbini, les life savers en toute circonstance. Ces petites supérettes de rue ouvertes 24/24h proposent absolument tout : nourriture chaude, froide ou surgelés, boisson, alcool, ATM, photocopieuse, café, pansements, médicaments, paiement de factures, envoi de bagages avec Takyuubin, magazines, mangas et j’en oublie. Vous passerez forcément dedans à un moment et c’est pour moi un des trucs que je préfère au Japon. Dans le sens ou c’est tellement pratique que ça manque cruellement quand on rentre en France.


94. Trouver un spot en hauteur pour voir le passage du Shibuya Crossing

Si bien sur vous allez le traverser une première fois au début en sortant de la gare de Shibuya, essayez aussi d’aller chercher un point en hauteur pour constater la foule qui se presse non stop à cet endroit. Vous avez une jolie depuis la Tour Hikarie, le Starbucks (les places sont chères) et aussi en montant dans la gare par un escalator.


95. Visiter le quartier de Nakazakicho

Près de la gare d’Umeda à Osaka, Nakazakicho est un quartier aux habitations datant du début du 20ème siècle converties en bars et boutiques tendance. Un joli coup de coeur pour nous et un indispensable si vous passez par Osaka pendant votre voyage au Japon.


96. Prendre le sentier 6 au Mont Takao

Petit prétexte pour vous parler du Mont Takao. C’est la destination nature très connue à 1h de Tokyo. Plusieurs chemins sont disponibles pour monter ou descendre et on vous conseille vraiment le chemin 6, un peu plus dur que les autres mais tellement cool. En pleine forêt avec des ruisseaux et en récompense une chute d’eau en bas (ou au début si vous montez par là^^).


97. Visiter les quartiers geek et otaku

Pour y faire ses achats de figurines, chercher des jeux vidéos rares ou que sais-je, vous avez 3 gros quartiers au Japon pour trouver ça. On connaît surtout le quartier d’Akihabara à Tokyo mais il y aussi Nakano Broadway là-bas. Sinon vous pouvez aussi aller à Denden Town à Osaka. Même pour ne rien y acheter, les visiter pour la culture est super intéressant.


98. Faire un tour à Shimokitazawa

Quartier assez hypster de Tokyo, c’est le quartier parfait pour acheter des fringues ou prendre une boisson dans un café un peu original. De plus en plus plébiscité ça n’en reste pas moins un coin atypique de la capitale et super sympa à voir. Passez y quelques heures vous ne le regretterez pas.


99. Se faire quelques frayeurs à Tobita Shinchi

Je dis “quelques frayeurs” car Tobita Shinchi est le dernier véritable quartier rouge du Japon à Osaka. Qui dit quartier rouge dit ambiance un peu spéciale et surveillance Yakuza. On y croise des prostituées dans des petites maisons, “managées” par des mama qui regardent surtout si vous n’avez pas d’appareil photo. Autrement le quartier est super joli, un Japon du début du XXème siècle tout à fait charmant.

voyage au japon tobita shinchi osaka

100. Descendre Higashiyama à Kyoto à pied

Vous voulez en prendre plein la vue et voir ce que Kyoto a de plus beau ? Partez du Ginkaku-ji et marchez jusqu’au Kyomizu-dera. Une marche d’environ 8/10km selon les détours que vous ferez, prenez une journée pour le faire tranquillement. Car entre ces 2 temples se cachent une multitude d’autres, tous aussi magnifiques les uns que les autres et résister à la visite va être difficile. Entre autre je citerais le Eikan-do, le Nanzen-ji, le Chion-in… Vous risquez aussi de vouloir faire un petit détour par le quartier de Gion ou le Yasaka Jinja. Enfin bref, Higashiyama c’est la vie.


Si vous n’êtes pas certains de savoir comment vous organiser pour voir tout ça pendant votre voyage au Japon, vous pouvez également partir avec Terre-voyages.com
Ils proposent des voyages au Japon sur mesure qui pourront vous aider à cocher certains éléments de cette liste 😉

Visiter le Japon : conclusion sur ces 100 choses à faire ou à voir pendant votre voyage.

Voilà, notre 100ème article sur En Passant Par Le Japon est terminé. On espère que ces quelques idées de visites et de choses à faire vous aideront à planifier votre futur voyage au Japon. Le Japon est un pays magnifique à visiter et tellement simple à arpenter. On ne se sent étrangement jamais perdus alors que l’on ne comprend pas ce qui nous entoure. On est toujours poussés à vouloir fouiller les recoins, à se perdre. Devant tant de possibilités, et surtout pendant un séjour assez court, il faut malheureusement apprendre à se retenir. Servez-vous de ces quelques idées pour ponctuer votre parcours et enrichir votre voyage au Japon avec des choses auxquelles vous n’auriez peut être pas pensé.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
MattLaurence Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Laurence
Invité
Laurence

Je découvre votre site avec bonheur, émotion et beaucoup d’enthousiasme. Je pars au Japon fin juin avec mes filles pour 45 jours de rêve et je vais beaucoup m’inspirer de votre liste. Bravo pour vos jolis mots et votre passion pour ce pays merveilleux et merci de les partager avec nous.