En Passant par le Japon – Blog voyage Japon

Beppu : une journée en enfer.

Beppu est une ville située dans la préfecture d’Oita à l’est de Kyushu. 125000 habitants au compteur elle est connue pour ses très nombreux onsens et surtout pour ses enfers. Ce sont en réalité des sources d’eau chaudes datant de plusieurs milliers d’années avec des couleurs et des formes différentes. Nous avons donc décidé de nous y rendre par une magnifique journée de Février pour voir ça de plus près. On me parle d’enfer, direct j’accours vous imaginez bien. Dante Alighieri serait tellement fier de moi… ou pas.

Beppu en bus, parce que PvT = économies.

L’aller-retour en bus depuis Fukuoka est la façon la plus économique et la plus logique de se rendre à Beppu. ¥5650 l’aller retour pour 2h de bus. Alors que le train normal coûte ¥5750 l’aller simple et prend 2h30. Le trajet utilisant partiellement le Shinkansen vous en coutera ¥7980 et mettra…. 2h. Parce que pourquoi pas payer le double du prix pour mettre plus de temps, ou payer encore plus pour une durée équivalente… Les bus à Kyushu sont vraiment hyper pratiques décidément. Départ à 7h50 pour arriver à 10h et avoir pas mal de temps pour ne pas cavaler toute la journée.

Faire tous les enfers ? Ou se contenter des principaux ?

Question qui nous a pas mal taraudé. Il y a en tout 8 enfers à Beppu (Jigoku Meguri), mais valent-ils tous le coup d’être visités et de dépenser ¥400 à chaque fois ? En suivant les différentes expériences retrouvées sur les internets, et notamment cet article de BeneNoFukuoka que l’on ne présente plus, on est vite arrivés à la conclusion que tous les faire était sans doute une perte de temps, temps qui serait mieux utilisé ailleurs. Nous sommes donc partis dans l’idée de ne subir les souffrances que de 4 enfers. Bien sûr à pieds because chez EnPassantParLeJapon, on marche ! Et à Beppu, ça grimpe, histoire d’arranger les choses. En plus les enfers ne sont pas tous les uns à côtés des autres, voire très éloignés comme pour le dernier que nous avons fait. Mais comme on dit : RANAFOUT’. En plus il faisait hyper beau et sérieux, ça vaut toute les motivations du monde ! Je vous les présente un par un.

Umi Jigoku : l’enfer de la mer.

C’est le premier que nous avons vu et le plus imposant. Son bassin principal est d’un bleu cobalt très photogénique. Il dégage énormément de fumée. Voilà qui fait une très belle entame de journée.umijigoku beppu beppu umijigokuÀ côté de cet étang imposant se trouve d’autres petits bassins dont un d’une couleur orange/rouge aussi très sympathique.

umijigokuC’est alors que je fus surpris en plein rituel par Cindy qui me pris en photo sans que je ne m’y attende.

umijigoku-ma-gueuleOn y reste un petit moment et on part pour le prochain enfer. Celui-ci est juste à côté c’est plutôt pratique.

Onishii Bozu Jigoku : l’enfer des têtes de moines.

Derrière ce nom tout nul se cache un enfer plutôt intéressant et parfaitement stylé. Ses eaux grises sont parsemées d’endroits où des bulles remontent à la surface, formant, selon le nom, des têtes de moines. Bon c’est juste des bulles, mais pourquoi pas.onishii bozu jigoku beppuonishii bozu jigoku beppu onishii bozu jigoku beppuOn a beaucoup aimé cet enfer car c’est plein de petits bassins disséminés dans un jardin plutôt sympa. En plus il y a un bain de pieds à disposition. L’eau est hyper chaude sa race mais ça repose un peu. On prend notre temps, on profite du soleil les pieds dans l’eau, on crame un bon coup et on décolle. Direction le 3ème enfer prévu au planning.

Kamado Jigoku : l’enfer du chaudron.

Ici on retrouve un étang bleu, un rouge et un plus blanc/bleu/vert je ne saurais pas dire.

kamado-entréeOn peut gouter de l’eau à 80°, ce que je me suis empressé de faire évidemment. Au final ce n’est pas si chaud que ça mais par contre c’est bien dégueu. Je dirais que ça a le goût de l’eau des pâtes. Comment je sais quel goût a l’eau des pâtes ? Retenez juste que j’étais un enfant très curieux.

beppu-kamado kamado kamado beppuIl y a également des mecs qui font de l’animation autour des étangs en crachant de la fumée de cigarette dans les zones où le souffre s’échappe. Ça fait plus de fumée et ça a le pouvoir de créer des “eeeeeeeh” des “oooooooooh” et des “sugoiiiii !!” à 150 décibels par tous les perchaselfistes qui nous entourent. Une autre version de l’enfer finalement. C’est thématique.

Voila qui termine notre tournée des 3 premiers enfers situés les uns à côtés autres. Maintenant le prochain est à…2,5km. Qui sait qui va marcher pendant 40 minutes dans les rues en faux plat et les pentes à 45° ? Mais bon la ville nous a offert quelques belles surprises sur le chemin en plus d’un grand calme. Vraiment agréable.

Petite balade dans la campagne japonaise de Beppu.

Dans la liste des surprises, tout d’abord un petit bâtiment qui nous a servi d’observatoire gratuit sur la ville. C’était le dernier coin de “ville” que l’on a vu avant d’aller se perdre dans la campagne.

beppu
On voit de la fumée s’échapper un peu partout de la ville. Les sources d’eau chaude sont partout.

Je suis un amoureux de la campagne japonaise : les petites rues, les maisons traditionnelles, les champs, les japonais à vélo et les voitures moches en forme de cube qui parcourent les petits chemins font partie de ces choses qui me plaisent le plus au Japon. Bref, on a marché comme ça tranquillement jusqu’à être interrompus par un temple qui nous a sauté aux yeux. Après recherches il s’agit du Taiko-In, il nous a offert un petit détour des plus sympathiques.

taiko inIl y avait à l’intérieur pleins de statues dont 8 les unes à côtés des autres du plus bel effet.

statues taiko inBref un bien joli détour. Ce ne sera pas le seul car quelques dizaines de mètres plus loin nous sommes tombés sur un coin magnifique, perdu en pleine campagne. Une autre statue, un prunier en fleur, des Mejiro dessus (une race d’oiseau), le soleil, du calme. Parfait.

campagne beppuAprès cette deuxième pause on continue notre chemin et on finira par arriver au dernier enfer de notre liste. Mais avant on mangera un burger dans le resto juste à côté. Pour un truc attrape touriste c’est pas hyper cher et c’est même carrément bon. En plus c’est un peu le seul endroit où manger.

Chinoike Jigoku : l’enfer du lac de sang.

Derrière ce nom satanique il y a en fait un lac de couleur argile un peu rouge mais pas trop. C’est le plus vieux de tous et le plus vieux du Japon au passage. Il est sympa mais j’avoue que je m’attendais à mieux. Surtout avec un nom pareil, on s’attend à du lourd, un truc flippant presque^^

Voila qui conclut notre tournée des enfers mais pas notre journée à Beppu. On continuera notre route à pieds jusqu’à la gare de je ne sais plus où qui est celle juste après la Beppu Station. Retour au centre ville. Qui n’est vraiment pas folichon au passage, voire assez moche. On ira se poser sur la plage pour profiter du coucher de soleil et faire quelques photos et vidéos.

La nuit tombée et en attendant notre bus de retour, on s’est promenés un peu encore, pour tomber dans un coin avec des bars chelous et des types qui le sont tout autant avant d’aller manger un morceau.

Et voilà, cette fois c’est la fin de cette longue journée de marche. On a bien aimé Beppu, surtout sa campagne et son bord de mer. Les enfers sont intéressants et uniques. Bref encore une journée riche en découvertes et une vision du Japon encore différente pour nous.

J’espère que vous aurez aimé ce petit voyage d’une journée, si c’est le cas n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires. On se dit à bientôt pour de nouvelles aventures.

S’abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Sam & les Dramas

De magnifiques photos qui font très envies.
Je ne connaissais pas du tout ces sources chaudes de Beppu mais je dois dire que lorsque je me rendrais au Japon (peut-être en 2018… j’espère !) j’essayerais d’aller y faire un tour !
Article très intéressant, merci ! 🙂

tetoy

Bel article encore une fois ^^
Comme Nagasaki, ce n’est pas forcément une priorité dans les visites, mais du coup : à voir…

tetoy

Ah nickel merci 🙂

Laetitia

J’avais bien envie d’aller à Beppu (les photos sont magnifiques !) mais mon petit garçon trouve déjà les onsens classiques bien trop chauds ! Visiblement j’ai bien fait de renoncer.

Aymen

Chouette article, merci!

À tout hasard, est-ce que tu te souviendrais du nom de l’endroit sur la photo qui vous a servi d’observatoire sur la ville ?

Tiphaine

Je vous suis depuis le début de votre aventure au Japon (où je suis moi même en pvt depuis 2 mois) et je vous dit bravo pour les photos/vidéos/articles ! J’aime beaucoup la façon dont c’est écrit, avec une touche d’humour tout en donnant pas mal d’info intéressantes sur l’histoire des lieux. Belles prises de vues et très bon choix de musique également 🙂
Je serais à Beppu dans 2 semaines je pense, merci des conseils et j’essaierai de trouver le fameux burger des enfers… Bonne continuation et continuez ce que vous faites c’est super cool !

12
0
On adorerait votre avis, n'hésitez pas à commenter ;) x
()
x