En Passant par le Japon – Blog voyage Japon

Deux jours à Kagoshima au sud de Kyushu.

La ville de Kagoshima est le dernier endroit de Kyushu que nous avons visité pendant notre mois à Fukuoka. Nous nous étions déjà rendus une journée à Beppu et deux jours à Nagasaki. Nous avions hésité à nous rendre à Kagoshima car nous étions un peu justes en terme de budget après toutes ces sorties (pour rappel nous étions en PVT à ce moment là donc chaque sortie est encore plus calculée) mais quand je repense à tout ce que nous avons vu là-bas je ne regrette absolument pas. Me voilà donc parti pour vous raconter ce périple de 2 jours dans la plus grosse ville du sud de Kyushu. 

Plus d’informations sur Kagoshima

Kagoshima : une vue magnifique sur le volcan de Sakurajima… en théorie.

Ce qui fait la célébrité de la ville de Kagoshima c’est bien la présence de cet énorme volcan situé juste en face. En effet le Sakurajima, volcan toujours actif et parmi les plus dangereux du monde à l’heure actuelle, est difficile à manquer. Malheureusement pour nous, la météo extrêmement changeante a transformé notre première journée à Kagoshima en “On bouge dès que la pluie se calme un peu”. Un typhon avait décidé de passer exactement ce jour-là alors que jusqu’à quelques jours avant, tout laissait présager une journée magnifique. On croise les doigts à ce moment précis pour que le lendemain soit une belle journée.

Une première journée un peu triste en visites.

Donc forcément qui dit temps pourri, dis journée un peu pourrie. Direction la gare pour voir si on trouve un point information. On peut alors acheter un pass journée ou un pass 2 jours permettant d’utiliser les tramway et les bus de la ville. Pour cette première journée on fera l’impasse dessus étant donné le mauvais temps. On se contentera de prendre une fois le bus pour aller voir ce qui se visite en centre ville. Je vais résumer très vite cette première journée car il n’y a pas grand chose de très intéressant à en dire. La pluie étant vraiment très forte par moment, laissant juste de petites accalmies il fut assez difficile de vraiment profiter de la ville. Pour faire court voici ce que l’on a pu faire entre deux torrents :

Sanctuaire Terukuni.

Un sanctuaire assez petit mais sympathique tout de même. Adossé à la colline on y vient à pieds (pardon). Rien de vraiment exceptionnel donc mis à part un arbre taillé en forme d’oiseau à l’entrée assez cool.

Parc de Shiroyama.

Normalement c’est en haut de ce parc à 107 mètres que l’on a le meilleur point de vue sur la ville, la baie de Kagoshima et le Sakurajima. On a pris le bus pour y aller mais sans grand espoir de voir quoi que ce soit. Il fallait bien s’occuper quand même non ? 😀  Résultat ?

shiroyama

Une vue magnifique, on peut admirer à quel point le Sakurajima est impressionnant, ça donne vraiment envie d’aller y faire un tour. Comment ça non ? On a plutôt eu droit à Kagoshima version Silent Hill.

Par flemme d’attendre le prochain bus pour repartir on décide de redescendre en empruntant le parc jusqu’au centre ville. Profitons-en il ne pleut plus pour l’instant. En plus une journée sans quelques kilomètres de marche ce n’est pas une vraie journée n’est-ce pas? Mais la descente valait le coup quand même. De grands arbres, personne (forcément qui sortirait par un temps pareil), le calme et la sérénité à flanc de colline.

Le port de Kagoshima.

Depuis le centre ville on s’est dirigés, toujours à pieds, vers le port et le bord de mer. Animés par le vague espoir de voir le Sakurajima un peu mieux en s’approchant. Bon vous devinez que ça n’a servi à rien… ou presque. Si si regardez, il est là !!

port de kagoshima

Direction l’hôtel.

Ouai parce qu’au bout d’un moment, se balader dans le froid et le vent, sans rien voir du tout ça soule, même à Kagoshima. On se dirige donc vers l’hôtel pour aller se reposer un peu. On ressortira le soir en espérant que le temps se soit calmé. Contrairement à souvent où l’on choisit les Hôtels APA au Japon pour les courts séjours, on a eu une offre vraiment intéressante pour le REMM de Kagoshima. Accessible à pieds depuis la gare en 10 minutes les chambres sont super classes et modernes, un peu plus grandes que ce qu’on a eu d’habitude. Bref je vous le recommande si vous passez à Kagoshima et que vous souhaitez y rester une nuit ou deux.

Voici le lien de l’hôtel sur Booking : Hotel REMM

Finalement le soir il a fait tout aussi naze donc on est juste sortis manger dans une rue commerçante du centre ville.

Deuxième jour à Kagoshima.

Ahhhh on va enfin pouvoir vous montrer des choses. Parce que Kagoshima c’est pas Silent Hill en fait, c’est même plutôt joli. On commence donc par aller à la gare pour prendre un pass journée. Grâce à ce pass et contre ¥1000 yen, on peut utiliser les bus loop, les trams et les ferry en illimité. On ne s’est donc pas privés. Il faut dire qu’on a une journée entière quasi nulle à compenser.

sakurajima

1ère étape : Sakurajima.

Débout à 6h du matin. On prend le premier bus qui va au port pour ensuite prendre le ferry qui nous amènera au pied du Sakurajima. Il y a des bateaux toutes les 15 minutes et 24h/24 ce qui est super pratique. Je vous avoue qu’on y est allés un peu à l’arrache en se disant qu’on verrait quoi faire une fois sur place.

ferry kagoshima
En route vers Sakurajima en Ferry

Youhou encore un bus.

Une fois arrivés on voit qu’il y a un bus qui fait un circuit autour du volcan. C’est apparemment un des seuls moyens de s’approcher du point le plus proche du cratère du Sakurajima, à 373 mètres d’altitude. Bon c’est pas ouf au final parce que le temps est chronométré mais c’est mieux que rien. On peut faire un petit tour d’une heure en ayant accès à quelques points d’observations sympas. Prévoyez donc de louer une voiture pour pouvoir profiter au mieux de Sakurajima.

En marche vers la route de lave.

Le petit tour terminé et une fois déposés au port, on part vers ce qui se nomme “lava road”, ça a l’air cool donc pourquoi pas. Sur le chemin, il y a un super long ashiyu (bain de pieds). Un peu de relaxation dans l’eau chaude avant de repartir marcher pendant de longues minutes au soleil.

ashiyu sakurajima

La route fait 6km, outch. On a quand même encore pas mal de choses à voir dans la journée donc on ne fera pas tout. Surtout qu’il faut bien admettre que passer les premières encablures, c’est pas non plus la folie. Cela reste malgré tout une sympathique promenade au bord de l’eau au milieu des roches volcaniques. Je parle de la route de lave proche du port, il y a une autre route de lave de l’autre côté du volcan, bien plus imposante. Mais sans voiture, impossible pour nous d’y aller.

route-de-lave lava-road

Parc aux dinosaures

Oui alors je fais le mec qui dit qu’il a pas toute la journée mais qui est quand même parti se perdre dans ce parc. Si vous avez vu la vidéo en début d’article, vous savez déjà que ce fut une grosse déception. En même temps à quoi on s’attendait haha. Le pire c’est qu’on a bien galéré pour y aller. En gros il y a de l’herbe, des toboggans et des statues de dinosaures. Le mec qui s’attendait à un truc de barge haha. À la limite avec des enfants ça peut être très cool par contre 🙂

parc-dinosaures-sakurajima Retour à Kagoshima et direction le Sengan-en.

Oui parce qu’avec tous ces dinosaures le temps passe quand même et il y a un endroit qu’on voulait absolument voir : le Sengan-en. Il y a beaucoup à dire sur lui mais je réserve ça à un futur article. En résumé, c’est un jardin japonais traditionnel gigantesque, classé au patrimoine mondial de l’humanité et datant de 1658. C’est aussi probablement le plus beau jardin que l’on ait fait au Japon. Après avoir pris un bus et roulé pendant presque 1h (oui il est assez excentré et il y a de la circulation) on arrive enfin.

sengan-en Sengan En Senganen

On est restés largement 2h dans le jardin. Il est vraiment immense et ne finit pour ainsi dire jamais. C’est avec le reste de nos forces qu’on est allés aussi faire un tour dans le musée Shuseikan à côté. Un musée très intéressant, anciennement une usine, expliquant comment le Japon s’est modernisé suite aux échanges avec les occidentaux. On y apprend également l’histoire de la famille Shimadzu, qui se passe ce jardin de génération en génération depuis 350 ans. Bref une bien belle découverte que je vous conseille de faire si vous voyagez à Kagoshima.

Retour à la gare de Kagoshima.

Le soleil commence à baisser quand on reprend le bus pour le centre ville aux alentours de 16h30. On cherche le point de départ de notre bus de 18h45. On se prendra un petit café et on patientera sur la place devant la gare en pensant aux 5h de route qui nous attendent pour retourner à Fukuoka.

gare de kagoshima

Conclusion de ce voyage à Kagoshima et Sakurajima.

Ce fut un très beau séjour dont nous garderons les souvenirs très longtemps. Juste dommage pour ce premier jour, mais le deuxième l’a éclipsé donc c’est pas grave. Je vous conseille d’aller passer quelques jours. En deux jours on a pu faire quelques points d’intérêt mais je pense que deux jours pleins sont à peine suffisants. Kyushu est définitivement une partie du Japon qui mérite beaucoup plus d’attention.

 

Cet article contient un lien d’affiliation. Cela n’a aucun impact sur le prix pour vous mais nous permettra de toucher une petite commission. Vous avez une bonne adresse et nous on touche un peu d’argent, tout le monde est content 😉 Vous n’avez évidemment aucune obligation de l’utiliser, mais en passant par ce lien vous nous permettez de continuer le boulot pour vous aider toujours plus à organiser votre voyage au Japon.

S’abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
tetoy

Persévérants quand même pour la première journée. Beaucoup aurait abandonné pour rester en centre ville.
Sacré contraste avec la 2e journée. Les photos rendent bien 🙂

2
0
On adorerait votre avis, n'hésitez pas à commenter ;) x
()
x