Visiter Kamakura : les indispensables à voir sur une journée

Mis à jour le

Un peu à l’instar de notre article visiter Nikko : les incontournables je vous propose aujourd’hui une liste d’incontournables si vous compter visiter Kamakura. Car en effet, de part sa proximité avec la capitale nipponne, Kamakura attire de plus en plus. Elle fait également partie de notre sélection des 10 destinations à faire autour de Tokyo. Il faut savoir que Kamakura fait partie de mes “petites” villes préférées au Japon, malgré le nombre de touristes de plus en plus important à s’y rendre. Il y a à Kamakura une ambiance que je trouve toute particulière. Il y règne un subtil mélange entre zen et station balnéaire inimitable. En effet, ancienne capitale du Japon oblige, il y a une concentration de temples et sanctuaires impressionnante dans cette ville. De plus, sa situation en bord de mer offre un dépaysement des plus sympathiques. Vous compter visiter Kamakura mais vous n’avez qu’une seule journée à y consacrer ? Je vous emmène faire un tour là-bas, en espérant vous aider à trouver quelques idées.

Comment se rendre à Kamakura depuis Tokyo ?

Autant commencer par là. Le meilleur moyen de vous y rendre est de partir de la station JR de Shinjuku et de prendre la ligne JR Shonan-Shinjuku pour Odawara jusqu’à Ofuna. De là prendre la R Yokosuka Line pour KURIHAMA jusqu’à Kamakura. Dans cet itinéraire je vous propose plutôt de vous arrêter à la station de Kita Kamakura juste avant, mais c’est la même ligne. Voici la capture d’écran d’Hyperdia (excellent site pour prévoir ces trajets au Japon).

trajet tokyo kamakura

Visiter Kamakura : idée de parcours à la journée.

Sur ce plan vous avez une idée de ce que je vais vous proposer. À savoir que selon votre motivation à marcher vous pourrez esquiver un ou deux endroits car cela représente pas mal de marche. Ensuite si vous nous suivez depuis un moment, les journées de marche intensives vous savez que ça ne nous fait pas peur 🙂 . Sachez aussi que vous pouvez louer des vélos aux alentours de la gare de Kamakura, ou alors prendre la ligne Enoden pour économiser des forces entre la Gare de Kamakura et les derniers temples au sud. Mais j’exliquerai tout ça au fur et à mesure de l’article ne vous inquiétez pas. Bref passons à la première étape de cette journée à Kamakura.

Engaku-ji : autant commencer par du lourd

visiter kamakura : engakuji

Comme je vous le disais plus haut, nous allons nous arrêter à la gare de Kita Kamakura pour commencer. Et si on s’arrête ici c’est pour commencer par l’un des plus gros temples de la ville et l’un des plus importants temples zen du Japon tout court. Il est classé 2eme parmi les Gozan (les 5 grands temples Zen de Kamakura). Très facile d’accès, il est vraiment juste à côté de la gare. Je ferai un article détaillé un jour sur ce temple gigantesque. En attendant je peux vous dire que la visite va prendre un peu de temps. il est composé d’une vingtaine de bâtiments aujourd’hui (une quarantaine à sa création au XIIIème siècle). Vous y trouverez aussi des jardins, une maison de thé et deux trésors nationaux, à savoir la grande cloche du temple et le Shariden. Il s’agit d’un bâtiment entièrement fait de bois et qui renfermerait une dent de bouddha.

engakuji

Horaires d’ouverture : 8h00 – 16h30
Prix : ¥300

Vous pouvez en sortant de l’Engaku-ji, vous rendre temple au Jochi-ji juste à côté avant d’enchainer avec la suite du programme de visite. Plus petit et vraiment sympa avec ses grottes et son jardin. A voir en fonction du temps que vous consacrez à l’Engaku-Ji 🙂


Kencho-ji : un de mes temples préférés au Japon

visiter Kamakura : le kencho-ji

Lire l’article complet sur le Kencho-ji de Kamakura

Situé à 10 minutes à pied de l’Engaku-Ji, ici on rentre dans le 1er des 5 grands temples Zen de Kamakura. Premier il l’est par sa taille et surtout par le nombre de bâtiments et de choses à voir ici. Et accessoirement parce que c’est le plus vieux de tous (construit en 1253). C’est bien simple, une fois que l’on rentre dedans, c’est un enchainement de monuments tous plus gros et beaux les uns que les autres. Il s’agit tout bonnement du plus grand temple de l’est du Japon. Nous étions sur la fin de notre PVT et des temples on en avait vu des dizaines et des dizaines, mais là on a encore été subjugués par celui-ci. Pour moi, si vous compter visiter Kamakura, celui-ci est IN-DIS-PEN-SABLE. Ne vous arrêtez pas à la fin du temple et continuez votre chemin vers les flans de colline et le pont d’observation. En montant un peu vous aurez un magnifique point de vue sur le temple et les environs (et peut être sur le mont Fuji si vous avez de la chance). Tous les détails dans l’article au dessus.

kencho ji

Horaires d’ouverture : 8h-16h30
Prix : ¥500


Après cette longue découverte du Kencho-Ji, vous ne serez plus très loin du centre ville de Kamakura. En effet, 600 mètres plus loin vous arriverez à notre prochain point de visite.

Tsurugaoka Hachiman-gū : le grand sanctuaire de Kamakura

tsurugaoka hachimangu

C’est le sanctuaire principal de Kamakura, dédié à Hachiman le dieu de la guerre. Il s’agit un petit peu du point central de la ville. Fondé en 1063, il s’est développé au fur et à mesure des années pour devenir l’immense sanctuaire qu’il est aujourd’hui. C’est un incontournable de toute visite à Kamakura, et en même temps il est impossible de passer à côté. Que vous arriviez depuis le nord comme dans notre exemple aujourd’hui ou bien depuis la gare, vous ne pourrez pas le louper. Son entrée, symbolisée par un immense torii vermillon est placée en plein centre de l’avenue principale de la ville. Au delà de ses batiments principaux, c’est surtout la balade autour et dans ses jardins qui demeurent très sympathiques.

hachimangu

Maintenant que vous êtes au centre ville, prenez le temps pour faire une pause déjeuner. Vous devriez être assez fatigués et aurez besoin de reprendre des forces pour le reste de la journée. Il y a pas mal de petits restaurants dans ces coins. Vous pouvez aussi en profiter pour faire un tour au Ghibli Shop devant la gare.

Visiter Kamakura : la suite du périple


Je vous propose maintenant, pour économiser vos chaussures et vos pieds (on a déjà bien marché), de vous rendre à la gare de Kamakura. Prenez la ligne Enoden et sortez à la station Hase. Le trajet dure 4 minutes et vous coutera ¥200. Vous ne serez alors plus qu’à 5 minutes à pied de notre prochaine destination, celle qui fait la réputation de Kamakura : le Kotoku-In et son grand Bouddha de bronze.

Kotoku-In : sans doute le temple le plus connu de Kamakura

kotoku-in kamakura

Il est à lui tout seul la raison pour laquelle la plupart des gens se rendent à Kamakura. Le grand Bouddha de bronze du Kotoku-In est effectivement la figure de proue de la ville. Est-ce justifié ? Oui totalement. Notre premiere rencontre en 2014 avec ce géant de 11 mètres et 120 tonnes nous avait vraiment marqués. Il est plus petit que les autres Bouddha assis du Japon comme celui du Todai-Ji à Nara ou celui du Nihon-ji de Nokogiriyama. Malgré cela il n’en reste pas moins très impressionnant. Par contre préparez-vous à la horde de touristes 😉 . Le bouddha est tout ce qu’il reste ou presque du temple après qu’un tremblement de terre ait tout détruit il y a de cela plusieurs siècles. Sachez que vous pouvez également rentrer à l’intérieur de la statue pour 20 yens. Nous lui consacrerons un article complet un de ces jours sur le site.

kotoku-in

Horaires d’ouverture : 8h-17h
Prix : ¥300


Hase-Dera : le temple sur les hauteurs de Kamakura

visiter kamakura : le hase dera

En sortant du Kotoku-In, revenez vers la station Hase et vous devriez tomber sur ce magnifique complexe. Ici c’est pareil, on est dans la démesure, comme toujours à Kamakura vous l’aurez compris. Ici c’est un temple à flanc de colline qui s’offre à vous. Les batiments qui le composent sont nombreux. Au programme : une statue dorée de la déesse Kannon de 9 mètres, une vue sur la ville et la mer, un jardin japonais magnifique et une grotte, entre autres choses. Bref tout aussi indispensable que les autres.

hase dera

Horaires d’ouverture : 8h-17h30 (attention les portes ferment 30 minutes avant la fin)
Prix : ¥400


Fin de la journée à Kamakura ?

À partir d’ici, en fonction de l’heure et de votre fatigue je vous proposerai deux choses. Soit il est relativement tôt dans l’après midi (15h) et dans ce cas je vous conseille d’aller au Hokoku-Ji, soit il est plus de 16h00 et dans ce cas tous les temples ferment leurs portes. Auquel cas, vous pouvez aller faire un tour à la plage ! Elle est juste à côté maintenant.

Option 1 : j’ai suffisamment de temps je vais visiter le Hokoku-Ji

hokoku-ji

Le Hokoku-ji est un petit temple et surtout une bambouseraie très sympathique. Pour vous y rendre depuis le Hase Dera je vous conseille déjà de retourner à la gare de Kamakura avec la ligne Enoden depuis la station Hase. Ensuite prenez le bus 36 et arrêtez vous au 6ème arrêt : Jomyo-Ji. Il ne vous restera plus qu’à marcher un tout petit peu pour arriver à la bambouseraie. C’est assez petit et vous ferez le tour assez vite mais c’est quand même extrèmement joli.

bambouseraie kamakura

Horaires d’ouverture : 9h-16h
Prix : ¥200


Option 2 : il est trop tard, autant aller faire un tour à la plage

Le soleil commence à descendre dans le ciel, la journée est déjà bien remplie. Vous pouvez aller faire un petit tour à la plage si le temps le permet. En sortant du Hase Dera vous n’êtes plus qu’à une petite dizaine de minute de la plage de Kamakura. Ce n’est pas la plus belle plage du Japon mais ça peut être l’occasion de voir la mer. Vous tomberez aussi surement sur les corbeaux de 2 mètres qui peuplent les environs et vous pourrez voir selon la saison, des surfeurs en train de s’entrainer.

Visiter Kamakura en une journée : c’est possible ?

Comme vous l’avez lu dans cet article il y a un grand choix possible en terme de visite. Je me suis arrêté sur les indispensables selon moi mais il y a encore beaucoup d’autres choses à voir. La ville regorge de temples et sanctuaires plus petits mais tout aussi intéressants (Sasuke Inari, Myohon-ji…). Il y a aussi quelques chemins de randonnées qui valent le détour. Mais sur une journée il faut faire des choix malheureusement, notamment à cause de l’heure de fermeture des temples. J’espère en tout cas que je vous aurais donné des idées. Vous pouvez bien évidemment intervetir les visites ou en sauter 🙂 . Le seul conseil que je peux vraiment donner c’est de venir le plus tôt possible. Vous pourrez ainsi vous imprégner beaucoup mieux de cette ville unique et profiter de chaque visite sans être stressés par le temps. Ce serait dommage, surtout dans une capitale du Zen.

S’abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
lizagrece

J’y suis allée depuis Tokyo pour y passer la journée. Si on aime marcher il est possible de visiter un maximum de sites en partant le matin et en revenant à Tokyo le soir, J’ai beaucoup aimé.

2
0
On adorerait votre avis, n'hésitez pas à commenter ;) x
()
x