Tsuta : le restaurant de ramen 1 étoile à Tokyo

Mis à jour le

J’ai presque encore le goût du ramen dans la bouche à l’heure où j’écris cet article. Mais je préfère l’écrire à chaud que d’attendre trop et d’oublier le bonheur que ce bol de nouilles m’a apporté. Tsuta, le premier ramen étoilé au Michelin au monde nous laissera le souvenir du meilleur ramen que l’on ait mangé pendant notre séjour au Japon.

Manger un ramen 1 étoile à Tokyo : ça se passe comment ?

Si vous êtes habitués aux restaurants à Tokyo et dans le Japon en général, vous savez comment ça se passe. On vient à l’heure qu’on veut, on prend un ticket dans une machine ou alors on s’assoit à une table et on commande au serveur ou au cuisinier. On attend un peu et on savoure. Ici à Tsuta c’est une autre paire de manche. Rien de compliqué néanmoins, seulement il faut être prêt à se lever tôt. Je m’explique. Le restaurant Tsuta est le premier restaurant de ramen à avoir eu une étoile Michelin au monde ! Vous vous doutez bien qu’un tel exploit n’a laissé personne indifférent. Ainsi depuis cette récompense, le restaurant doit faire face à une foule de plus en plus grande, que ce soit des japonais ou des touristes étrangers comme nous. Si bien que le système de réservation a été complètement revu.

devanture tsuta ramen une étoile

Un système de tickets à plusieurs couleurs.

Pour faire face à ce surplus soudain de clients, le restaurant de ramen a mis en place un système de réservation en mode « premier arrivé, premier servi ». Mais attention, pas j’arrive le premier à 11h à l’ouverture je suis sûr de manger, non. Il faut arriver tôt le matin, entre 7 et 8h pour demander à obtenir un ticket pour un repas.
Les tickets sont de plusieurs couleurs différentes. Chaque couleur correspond à un créneau horaire. Les créneaux sont les suivants :

  • 11h-midi
  • Midi-13h
  • 13h-14h
  • 14h-15h
  • 15h-16h/17h

tsuta-instructions

Selon l’heure où vous arrivez pour demander ce ticket, certains créneaux seront disponibles, d’autres non. Nous sommes arrivés à 7h30 au Tsuta et avions encore le choix. On a choisi de prendre le premier créneau. Faut pas déconner à 7h du matin on veut manger tout de suite. Surtout quand tu t’es levé à l’arrache et que t’as juste un verre de jus d’orange dans l’estomac en guise de petit déjeuner. Ah oui j’oubliais, pour réserver ce ticket il faut donner un acompte de ¥1000. Qui vous sera rendu au moment de manger. Vous pouvez venir seul et réserver pour tous vos potes, à conditions d’avoir ¥1000 pour chaque personne. Une fois le créneau pris, libre à vous ensuite de faire ce que vous voulez : retourner dormir, visiter le quartier de Sugamo, prendre un petit café autour de la gare à deux pas…

Arrive enfin l’heure du bol de ramen à 1 étoile.

Alors voilà, vous êtes de retour devant le restaurant, vous avez la dalle et vous avez surtout envie de découvrir ce que valent vraiment ces fameux one star ramen. Malheureusement il va falloir attendre encore un peu. À 11h, un serveur sort et commence à prendre connaissance de la file déjà bien grande qui attend sur le côté du bâtiment. Oui car il faut attendre sur une file bien spécifique juste à côté du restaurant. Selon combien vous êtes-vous passerez plus ou moins rapidement. Il y a en tout 9 places dans le restaurant. L’organisation se passe comme suit :

  • Vous êtes dans la file avec votre ticket
  • Le serveur vous échange votre ticket contre un billet de ¥1000 et ensuite c’est 3 par 3 que vous irez à la machine pour sélectionner votre ramen. Si vous venez à plusieurs il se peut que votre groupe soit séparé.
  • La machine vous donne un ticket (encore un) que vous donnez à un des cuistots.
  • Vous retournez dehors dans la file à l’exacte place où vous étiez.
  • Quelques minutes plus tard, c’est bon vous pouvez rentrer. Les plats sont préparés dans l’ordre des commandes. Vous n’avez plus qu’à attendre d’être servis.

Précision concernant le choix des plats. Il se peut que certains ramen ne soit pas disponibles. Tout va dépendre de l’heure à laquelle vous arrivez et des ingrédients dont Tsuta dispose ce jour précis. Même nous en étant dans la première salve de la journée et en étant les 5ème à aller à la machine, tous les ramen avec un œuf étaient indisponibles.

Tsuta : le meilleur ramen de Tokyo ? du Japon ?

Alors qu’est-ce que ça vaut concrètement ? Bah ça tue ! Sincèrement ! C’est clairement le meilleur ramen que l’on ait mangé au Japon. Voici celui que nous avons pris (en gros c’est la spécialité du restaurant mais sans l’œuf) : le Wonton Shoyu Soba.

  • Sauce Shoyu,
  • Porc braisé,
  • Ravioli (Wonton),
  • Champignons japonais (lesquels je ne sais pas),
  • Pousse de bambou marinée,
  • Huile de truffe noire.

ramen une étoile

Le shoyu est délicieux. Contrairement à souvent où c’est très gras, ici c’est parfaitement dosé. Les nouilles, faîtes à la main sont parfaites, les tranches de porc sont à tomber et même moi qui ne suit pas forcément trop fan des pousses de bambou d’habitude j’ai adoré. Très clairement il n’a rien à voir avec tous les autres ramen que l’on a pu faire aussi bons soient-ils. On sent que l’on passe dans le très haut de gamme si on peut parler comme ça pour de la nourriture. Les ingrédients sont choisis avec soin et ça se sent. L’odeur fait saliver alors que l’assiette n’est pas encore posée sur la table. L’huile de truffe vient sublimer l’ensemble et c’est un régal pendant les 20 minutes de dégustation.

Des ramen 1 étoile ça doit coûter cher non ?

Commençons par annoncer le prix tout de suite : tout est entre ¥1000 et ¥1500. Vous pouvez ajouter des toppings ou des plats à part pour ¥250 à ¥450 de plus. Pour la qualité de dingue que vous aurez dans votre bol j’ai presque envie de dire que 8 à 12€ c’est gratuit ! ¥1500 on est à deux fois le prix d’un ramen de base dans un restaurant généraliste. Mais à Tsuta vous avez les nouilles faites maison, un shoyu calculé au millilitre, de l’huile de truffe et des ingrédient d’une fraîcheur et d’un goût autrement plus raffiné. Bref je pense qu’en rapport qualité/prix on peut difficilement faire mieux.

Où trouver le restaurant Tsuta ?

Le restaurant se situe à 2 pas de la gare de Sugamo sur la ligne Yamanote. Super simple d’accès donc.

Infos pratiques :

  • Horaires : 11h-16h, fermé le mercredi.
  • Adresse : 1-14-5, Sugamo, Toshima, Tokyo 170-0002
  • Numéro de téléphone : 03-3943-1007
  • Site officiel

10
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
3 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
MattAurélienVéroniqueSarahtetoy Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Olivier
Membre

Waouh mais ça a vraiment l’air délicieux et on ressent bien ce moment d’extase en lisant ton article… ça donne carrément envie !!!! Le système de tickets est finalement une bonne idée, ça évite de poireauter des heures et des heures et espérant pouvoir être servi (restaurants de sushis de Tsukiji, si vous me lisez…).

tetoy
Invité
tetoy

Je vais me recevoir des caillasses dans la tête…. je n’ai encore jamais goûté de ramène. Eh ouais. C’est con. Un petit regret de mon 1er séjour. Au prochain j’en teste pleins ! Bon celui là faut le vouloir. Mais ça vaut le coup apparemment. En tout cas ça donne bien envie 😉

tetoy
Invité
tetoy

Raaah la correction automatique… “ramen”

Sarah
Invité
Sarah

Les ramen, c’est vraiment un plat que j’ai envie de déguster depuis que j’ai regardé Naruto, lol. Je sais que ça paraît stupide, mais il y a un épisode dédié entièrement à ce plat, ça avait l’air tellement bon.

Véronique
Membre
Véronique

bonsoir ….
article délicieux et utile sauf qu il est un peu ancien et je me demande si les règles du jeu sont les mêmes ! je serai la semaine prochaine a Tokyo et j’ai encore plus envie de tester ….

Aurélien
Membre
Aurélien

Bonjour,
Merci pour cette article, ça donne vraiment envie d’y aller.
J’ai une question, vous dites y être aller pour 7h30, vous avez du attendre pour la distribution des ticket ? ou il les distribue très tôt le matin ?