Une journée à Kamakura au départ de Tokyo.

Mis à jour le

Nous étions déjà allés à Kamakura il y a deux ans. Cette ville nous avait tellement plu qu’il fallait absolument que l’on y retourne pendant notre PVT au Japon. Du coup on préfère carrément refaire un article dessus en mélangeant un peu cette année avec l’ancien article (vu qu’on a pas fait la même chose les deux fois). L’ancien article sera donc supprimé pour plus de clarté.

Le temple Hase Dera.

Il y a deux ans nous l’avions manqué, car arrivés trop tard. Cette fois-ci c’était l’objectif numéro 1. A peine arrivés à la station, on récupère un plan et direction le temple. A pieds il faut à peu près 20 minutes. C’est grand, c’est beau et il faut pas mal de temps pour en faire le tour. On a droit à un beau jardin, une grotte, des escaliers avec des statuettes partout et bien sur le temple principal. Très grand, avec une statue de Kannon de 9 mètres très impressionnante. On a fini notre visite par l’ajout d’un Go-shuin sur notre Goshuin-cho. Les Goshu-in sont en quelques sortes les signatures des temples et sanctuaires.

Kamakura Daibutsu : Le bouddha de bronze.

C’est le symbole de la ville de Kamakura. Après être sortis du temple Hase Dera, on finit par arriver au temple Kotoku-ji où est érigé ce bouddha en bronze de 13 mètres de hauteur. C’est une statue vraiment impressionnante. On est arrivés dans l’enceinte du temple et on a vu sa tête dépasser au loin, ça laisse une étrange sensation. On se sent tout petit. Difficile en revanche de prendre des photos avec personne devant, c’est le lieux le plus touristique de la ville. Evidemment cela reste un must-see si vous visitez Kamakura.

Si vous cherchez un bouddha assis un plus grand au Japon il y a le grand bouddha du Todai-ji à Nara et le Bouddha de Nokogiriyama.

Tsurugaoka Hachimangu.

Ce sanctuaire est situé en plein cœur de la ville, à quelques pas de la gare. Pour être plus précis, il commence pas loin de la gare et se termine quelques centaines de mètre plus loin en haut d’une petite colline. Pour y accéder rien de compliqué donc. On sort de la gare, on trouve un gros Torii rouge et on suit la rue en la remontant. C’est le plus gros sanctuaire de la ville. Nous étions à Kamakura le 15 Septembre et il y a ce jour la le festival de Kamakura. Des hommes en costumes traditionnels remontent cette rue à pieds ou à cheval jusqu’au sanctuaire. C’était vraiment joli. Si vous passez à Kamakura, essayez les 14-15-16 septembre pour voir ce Matsuri.

Ce qui suit est ce que nous avons fait il y a deux ans et que nous n’avons pas fait cette année par choix dans l’emploi du temps mais qui reste quand même à faire.

La bambouseraie de Kamakura.

Pour se rendre à la bambouseraie de Kamakura, le plus simple est le bus. La dame du point information nous explique qu’il faut prendre le bus 36 et s’arrêter au 6ème arrêt. Cela peut sembler facile, mais c’est sans compter sur notre concentration à toute épreuve. On explique au bout d’un moment au chauffeur que l’on veut l’arrêt Jomyoji (le 6ème sur le plan) et on comprend assez facilement qu’on l’a loupé. Il nous demande d’attendre et qu’il nous préviendra lorsqu’il repassera devant l’arrêt en sens inverse.

On finit quand même par arriver à la fameuse Bambouseraie de Kamakura dans le temple Hokoku-ji.

Au final c’est relativement petit, on en fait assez vite le tour, mais quel tour ! La taille des arbres, le jardin, l’entretien de manière générale, cet endroit est vraiment superbe. Comme souvent c’est également reposant. On pourrait y rester des heures, juste à contempler les lieux.

Le Ghibli Shop de Kamakura.

Pas très compliqué à trouver, il se situe à la sortie de la gare sur la gauche, derrière un Tori. J’en suis ressorti assez déçu. Je devrais appeler ça un Totoro Shop. En effet, ici il y en a surtout pour l’animé Mon voisin Totoro. On trouve bien sur de tout, mais pour le fan du Tombeau des Lucioles que je suis, j’ai été très déçu de ne rien trouver en rapport avec ça. Alors certes c’est pas le Ghibli le plus joyeux, mais quand même, c’est (pour moi) un des meilleurs. J’ai quand même réussi à me dégoter une tasse Porco Rosso vraiment stylée, tandis que Cindy a pu s’acheter pleins de babioles toutes plus kawaii les unes que les autres. Néanmoins il faut reconnaître que les produits proposés sont de grande qualité et que le magasin est vraiment classe.

ghibli-shop
L’entrée du Totoro sh… Ghibli Shop.

 

7
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Jean-PierreMattDelphineSarah Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Sarah
Invité
Sarah

Sincèrement, qu’est-ce que je ne donnerai pas pour être à votre place actuellement ! Le Japon a une culture tellement différente de la nôtre, ça fait littéralement voyager vos photos et vos vidéos.

delphine
Membre
delphine

Bonjour,
j’organise actuellement le planning pour notre futur séjour au Japon prévu au printemps, et nous souhaiterions faire une escale à Kamakura le jour de notre départ de Tokyo pour Kyoto. Savez-vous si nous pourrons laisser nos valises à la gare de Kamakura pour la journée?
Merci d’avance.

delphine
Membre
delphine

Le problème de ce service est que ça ne fonctionne pas pour le jour même. Nous quitterons notre hôtel à Tokyo le matin et le soir nous serons à Kyoto, il nous faudra donc nos valises. Merci quand même pour la réponse rapide.

Jean-Pierre
Invité
Jean-Pierre

Bonjour, Comme disait Matt, entre les régions, le service n’est pas le jour même. Nous avions eu l’astuce de faire un sac de voyage léger avec les affaires pour 1 nuit et 1 jour, et avons utiliser le service pour nos 4 valises (nous étions 4) pour le transfert du jour pour le lendemain avec le dépôt des valises dès le matin à l’ouverture d’un centre de dépôt du service. Avec du stress, ne parlant pas japonais nous-même et les employées par l’anglais, mais avec leur patience et gentillesse, nous y avons réussi et avons trouvé nos bagages à Kyoto… Lire plus »