Mon bilan 1 an en PVT au Japon.

Mis à jour le

A quelques jours près, cela fait 1 an que nous sommes rentrés de l’expérience fantastique qu’a été notre PVT au Japon. Il est à présent l’heure de faire le bilan de cette année riche en aventures ! Oui, oui, un an après, il vaut mieux tard que jamais hein !

Choisir de partir.

Dès le début de notre aventure PVT Japon, j’ai été poussée dans mes retranchements. Choisir de quitter mon confort pour l’inconnu. Bye bye travail, appartement, famille, amis… Je vous laisse pour un pays dont je ne parle presque pas la langue et où les us et coutumes sont totalement différents des nôtres. Quitte à partir, autant jouer la carte du dépaysement total c’est plus marrant. Oser tout quitter n’est pas une chose aisée. Mais franchement, on n’a qu’une vie, c’est bête de se priver de bonnes choses parce qu’on a peur de l’inconnu. On s’attache à pas grand-chose au final et je ne regrette pas du tout ce choix. Noooon rien de rien, noooon je ne regrette rien ! (ne me remerciez pas pour cette interlude musicale).

Les aléas, les imprévus, les complications : A-VEN-TURE.

En 1 an forcément tout ne peut pas être rose… Mais avec le recul, qu’est-ce qu’on peut en rire de ces situations cocasses ! Matt s’est fait une joie de rédiger des articles concernant ces aléas. On retiendra le parcours du combattant pour inscrire nos adresses sur les cartes de résidents, sachant qu’on a changé 4 fois d’adresses + le dernier jour pour annoncer le départ à la mairie… Sans un mot de japonais de notre côté et pas d’anglais du côté du personnel japonais dans les petites mairies… Préparez un peu de temps dans votre journée pour ces formalités !

La plus marrante restera le jour où nous avons voulu obtenir un numéro de téléphone japonais ! Je garderai en mémoire toute ma vie ce moment où l’employée du Bic camera nous tend le contrat en japonais et celui en anglais, et nous laisse choisir celui qu’on veut remplir… Japonais bien sûr !

pvt numéro de téléphone au japon

L’expérience la moins plaisante reste celle de notre guesthouse à Osaka. Mais en PVT il faut savoir faire face à ces types d’imprévus, les problèmes de logements sont souvent récurrents.

guesthouse a osaka

Fort heureusement de ce «malheur » là en a résulté notre plus jolie rencontre : les propriétaires de notre AirBnb à Osaka. D’ailleurs à l’époque la loi sur les AirBnb au Japon était moins stricte, il y avait encore l’embarras du choix et des prix très compétitifs. Je dois avouer que cela nous a pas mal aidé durant notre PVT, lucky us !

Ce sont les 3 plus gros « soucis » que nous ayons eu au Japon durant cette année, ce n’est franchement pas insurmontable je l’avoue. Il faut juste être très patients et être le roi des plans B également ! Maintenant remplir une démarche administrative en France ? Les doigts dans le nez ! Mais du coup, ça m’a permis de me rendre compte que je pouvais faire des choses par moi-même, arrêter de compter éternellement sur papa et maman pour mes démarches… (enfin presque hihi).

Des visites, des visites et encore des visites !

Si je devais résumer notre PVT Japon en 1 mot, ça serait : visite. Dans la limite de notre budget, on a essayé de visiter au maximum. Rappelons que nous avons peu travaillé sur place donc beaucoup pioché dans nos économies. Je suis plus que contente de toutes les excursions réalisées, mon carnet de voyage est là pour me les remémorer avec nostalgie.

carnet de voyage japon

Notre stratégie a été de choisir un point d’ancrage et de rayonner au maximum aux alentours. Tout en profitant évidemment des avantages d’une grosse ville et d’en découvrir les endroits plus méconnus.

Tokyo : plusieurs mois dans la capitale.

Tokyo sensoji

Tokyo nous a permis de visiter Nikko, Kamakura, Nokogiriyama, Enoshima, Yokohama et bien d’autres… Je vous invite à lire cet article si vous cherchez quelques idées de visites à faire autour de Tokyo.

région de tokyo

Tokyo restera à jamais la ville par laquelle on a découvert le Japon et aura donc toujours ce petit quelque chose dans nos cœurs. Sa région est très facile d’accès et c’est ce qui en fait sa force. Tokyo en elle même regorge de coins sympas et s’éloigner des centres touristiques est fortement conseillé pour vraiment l’apprécier.

Fukuoka : seulement 1 mois malheureusement.

fukuoka

Fukuoka nous a ouvert la route vers Beppu, Kagoshima, Nagasaki, Shikanoshima… Un séjour que l’on aurait souhaité plus long, une ville très intéressante et super agréable à vivre. Mais les impératifs budgétaires font qu’on a pas toujours le choix malheureusement.

kyushu

Kyushu est une région incroyable, avec une atmosphère encore une fois différente des autres endroits du Japon. Définitivement un coup de cœur (un autre).

Osaka : la capitale du Kansai, nos meilleurs souvenirs.

château Osaka

Osaka, aah Osaka (♥ω♥*). Nous sommes restés longtemps à Osaka, du coup on a pu rayonner un peu plus loin. On notera Hiroshima, Himeji, Koyasan, Uji, Kyoto, Otsu, Hikone… Et Osaka est une ville tellement sous estimée, avec tellement de charmes, définitivement différente du reste du Japon. Unique.

visite kansai

Des tonnes de souvenirs et des tonnes de kilomètres parcourus à pieds surtout ! Si je devais vous donner un seul conseil ce serait : faites la route à pieds ! Osez vous perdre dans une ville entre 2 visites planifiées, promenez-vous et découvrez des petites pépites !

Notre AirBnb à Osaka, la bouffée d’air frais !

Je ne peux pas faire le bilan de notre année au Japon sans vous parler de notre AirBnb à Osaka. Après la mésaventure avec la guesthouse, on ne savait plus trop quoi faire. On a même envisagé le retour à Tokyo direct sans laisser sa chance au Kansai (quelle erreur cela aurait été !). Les autres guesthouse ne disposaient plus de place pour un couple avant des mois… On a dû se tourner vers AirBnb, chose que nous n’avions jamais envisagée à l’époque. En faisant quelques recherches sur le site, je suis tombée en amour pour cette petite maison, Oto’nari artistic guesthouse. La description, les photos et les petits chats, il n’en fallait pas plus !

Meilleure décision de notre PVT ! La maison était juste fabuleuse, on venait de passer d’une chambre de 5m² à une maison entière pour nous, le rêve ! Et les propriétaires, des personnes adorables qui parlaient anglais. Ils ont été des plus agréables avec nous en nous invitant à leur concert (ils sont musiciens), manger des okonomiyaki, finir dans un bar à manger des brochettes, tester un nabe maison… Et le mieux, nous inviter à célébrer nouvel an dans leur famille ! Nous avons fait hatsumode au sanctuaire Sumiyoshi taisha et déguster le copieux repas traditionnel le lendemain.

On a beaucoup échangé avec eux et appris de nombreuses choses sur la culture japonaise. Ils nous ont aussi aidés sur certaines démarches telles que le remplissage de nos papiers pour Takyubin. On a également échangé un certain nombre de bières et saké avec 😀 ! Bref, vous l’aurez compris, on a eu un véritable coup de cœur humain pour Takashi et Miyako et leurs 2 adorables chats Tora-chan et Ki-chan ! ฅ•ω•ฅ

Petite anecdote : Il y avait un poste de radio à disposition dans la maison. Nous avons bloqué sur FM Cocolo 76.5 que nous écoutions à chaque repas. Du coup, il y a 2 chansons qui nous replongent immédiatement au Japon et Osaka quand on les entend. Attention, c’est cadeau ! Et euh… PS, c’est à des années lumières de ce que nous écoutons habituellement mais à force de les entendre tous les jours… même dans les supermarchés et restaurants… et bien ça reste en tête ! 😀 ici et ici.

Nostalgie x1000.

Printemps, été, automne, hiver et printemps…

saisons japon

On a eu la chance d’avoir pu découvrir le Japon à chaque saison. Ce qui est fou avec ce pays c’est qu’on a l’impression que tout est agencé pour être magnifié en toutes circonstances. Mention spéciale pour l’automne. Si je devais retenir une période, ça serait celle-ci. Je n’ai jamais autant dit « wouahou » que durant cette saison. C’était absolument magique.

La gastronomie japonaise.

brochettes japonaises

Je n’aurais qu’une chose à dire : nourriture japonaise tu me manques terriblement !! Ok j’avoue, certains aliments de notre cuisine m’ont manqué mais purée, qu’est-ce que c’était bon. Je rêve de gyozas de minuit, d’un bon bol de ramen chaud, d’une assiette de sushi, d’un curry bouillant, d’un chazuke à la dorade, d’okonomiyaki, d’une crêpe chantilly/fraise…  Même mes cup noodles au curry du conbini du coin, les fanta à la pèche, les limonades aux raisins…

gastronomie japonaise

Les rencontres, les amis, la famille.

Ce fût une année riche en échanges, du simple bonjour dans la rue au partage d’une bière dans un izakaya, notre PVT n’aurait pas été le même sans toutes ces rencontres !

Je passe un coucou aux blogueurs que nous avons rencontrés, c’était sympa de papoter et d’échanger un peu sur le monde du blogging.

Un Big-up à nos « abonnés » qui nous ont contactés pour passer une après-midi sympa à Osaka ou Tokyo ! Merci encore pour les nougats (qui n’ont pas fait long feu !), merci pour les fous rires dans le bar karaoké d’Osaka et cette magnifique prestation sur Bon Jovi !

Un énorme bisou à nos copains toulousains du groupe Fire at will ! La prochaine fois ça sera à Toulouse pour boucler la boucle !

fire at will

Je pense également à Takashi et Miyako, je les remercie encore une fois pour leur gentillesse et les découvertes gustatives ! Coucou à Jamie, notre ami du parc à côté de la maison (•‿•) qui nous a conseillé pas mal de visites à faire dans les alentours.

Bonjour à Hirotoshi, mon « élève ». Merci pour les découvertes culinaires et les bonnes adresses sur Osaka et Fukuoka ! Et merci pour les petites gommes trop kawaii qui ont trouvées place sur mon bureau !

Un grand merci à Lionel, que Matt a rencontré par le biais du foot, qui nous a invités à assister un match de quart de final de la coupe du monde des clubs à Osaka. Aller voir un match de foot était une première pour moi, et le faire au Japon, le top !

match de foot osaka

Cœur sur vous, nos copains lorrains !! Merci d’avoir supportés toutes mes envies de purikura ! Les tonnes de Matsuya, les gyozas de minuit, les sorties au parc et les bières.

Et bien évidemment Bisous la famille !! Merci d’être venus nous rendre visite dans ce pays si cher à nos cœurs ! Il n’y a rien de plus cool que de pouvoir vous partager un bout de ce qui nous passionne. Et merci pour le vin, le champagne et les kinder <3 (et la charcuterie et le fromage par chance) ! Ici le séjour au Japon qu’on leur a organisé.

Mon partner in time.

partner in time

Je n’aurais pu imaginer meilleur partenaire de voyage autre que Matt. Merci d’avoir rendu ce voyage incroyable. D’avoir supporté mes doutes, mes inquiétudes, mon japonais inexistant et mon non sens de l’orientation ! Désolé pour tous les purikura (minimum 1 par mois le pauvre) et mes achats compulsifs de nourriture au packaging trop mignon et souvent très mauvais (。♥‿♥。).

C’était il y a 2 ans, et j’ai l’impression que c’était hier.

Bref, vous l’aurez compris, cette année au Japon a été la meilleure de ma vie. Je ne peux que vous conseiller de partir à l’aventure si vous en avez l’opportunité. Nous sommes rentrés il y a 1 an et pas un jour ne passe sans que l’envie d’y retourner ne pointe le bout de son nez. Il nous reste tellement de choses à voir là-bas que je ne sais pas encore combien de séjours au Japon il nous faudra !

C’est donc un bilan ultra positif que je tire sur ce PVT Japon. Je sais maintenant que je peux me débrouiller face à l’inconnu et que je n’ai plus à avoir peur de réaliser mes rêves ! (∩^o^)⊃━☆゚.*・。゚

12
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
6 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
MattGrégoire PCindyLiloufabien Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Béné no Fukuoka !
Invité

Je pensais que vous étiez encore en PVT ! Très joli bilan !

Olivier
Membre

Waouh super bilan, ça donne envie de faire ses valises tout de suite pour un PVT également (zut, suis trop vieux XD). J’ai beaucoup aimé ton article car tu as su décrire tous ces bons moments sans que la nostalgie soit trop forte et ne devienne envahissante.

lizagrece
Membre

Bravo à vous ! Je suis allée à Tokyo en 2017 – en hiver et suis restée à Tokyo. J’ai tout simplement adoré et c’ets vrai que c’est un vrai défi de visiter la ville – rien que pour comprendre le fonctionnement du métro – et j’étais très fière de voir que j’y suis arrivée, toute seule et sans problèmes. J’ai adoré la nourriture et suis revenue avec quelques recettes en poche, mais surtout ce que j’ai le plus apprécié ce sont les bains Japonais pris en plein hiver sur les toits de la ville. Un vrai bonheur.

fabien
Membre
fabien

Bonjour, Votre site est top et fait tellement envie. Je me permets une petite question. Je serai au japon (2eme voyage) du 27 avril au 10 mai. je cherche un endroit pour passer quelques jours (4 à 5) en dehors de Tokyo. Je connais déjà Kyoto et je cherche à découvrir un nouvel endroit totalement dépaysant de préférence dans un ryokan avec des locaux. Avez vous une suggestion à me faire svp? Je regarde en ce moment les iles du sud (Ishigaki notamment) qui ont l’air dingue mais je ne sais pas si c’est vraiment jouable en si peu de… Lire plus »

Matt
Admin

Salut Fabien,

Très bonne question, j’avoue assez compliquée. Pourquoi pas à Kyushu dans la préfecture d’Oita ? LA region des onsens. Il doit y avoir un large choix de Ryokan étant donné la quantité assez impressionnante de sources thermales dans les environs. C’est une région assez montagneuse et facilement accessible depuis Fukuoka. La destination la plus connue là-bas est Beppu qui est vraiment très sympa et vous fera déjà passer 1 à 2 jours bien cool. Mais il y a aussi Yufuin et quelques autres options.

Lilou
Invité
Lilou

Déjà je tenais à dire que j’ai lu tous vos articles et qu’ils me seront très utiles moi qui part aussi pour un pvt. Vous qui avez fait toutes les saisons peut-être pourriez-vous me renseigner. Je ne sais pas trop comment m’y prendre pour profiter au mieux tout en évitant les grosses chaleurs, la saison des pluies, profiter au mieux des érables etc. Pourriez-vous me dire approximativement comment vous vous êtes déplacer au Japon selon les mois ? Merci par avance !

Grégoire P
Invité

Merci pour le blog , ce fut inspirant 🙂 J’ai moi aussi envie de me lancé dans l’Aventure PVT Japon pour une année. J’aime bien l’idée de travaillé peu et de voyager beaucoup. Cela étant dit , il faut de bonne économies n’est ce pas ?.. ^^ Quelle était votre budget pour l’année ? Quelle était votre ratio voyage / visite ? A quelle point vous etes vous privé ? J’aim bien tout essayé quand je voyage donc j’ai conscience que l’argent peut partir vite si on n’y met pas de frein. J’imagine entre 8000 e et 10000 euro ,… Lire plus »

Matt
Admin

Salut Grégoire, Oui en étant à 2 c’est ce qu’on a dépensé à peu près : 8000€ chacun. On avait un loyer à ¥85000 sur Tokyo et environ ¥75000 sur Osaka (pour te donner un ordre d’idée). Mais c’était des apparts assez grands pour 2, tu peux pas mal économiser là-dessus en prenant des sharehouse. Ensuite j’ai pas le sentiment qu’on se soit privés. On savait qu’on pouvait pas se faire les super restau tous les jours c’est clair et on a beaucoup cuisiné. On a beaucoup bougé en privilégiant les transports les moins chers quand on avait la possibilité… Lire plus »