Obtenir un numéro de téléphone au Japon : compliqué ?

Mis à jour le

On lit tout et son contraire sur Internet au sujet de l’obtention d’un numéro de téléphone au Japon. En effet, il n’y a que peu d’articles vraiment récents et chacun à sa propre expérience du sujet. Téléphones prépayés des années 2000 ? Forfait data ? Voice call ? est-ce que je vais avoir un numéro de téléphone ? Comment faire pour avoir un vrai téléphone au Japon ? Voici comment nous avons fait.

Les infos pratiques sur la resident card au Japon. Parce que là aussi c’est du sport 😉

Venir avec son propre téléphone au Japon.

Point le plus important, on ne voulait pas débourser une fortune pour avoir un smartphone qui fonctionne au Japon. À la question “est-ce que mon smartphone acheté en France va marcher au Japon avec leurs cartes SIM?” la réponse est oui. À condition que celui-ci soit débloqué et compatible 4G. Pour info on a des smartphones achetés en France à 200€ (donc des trucs vraiment bas de gamme) et ça marche parfaitement. Donc si vous partez au Japon et que vous comptez prendre un forfait ici, pensez à débloquer  votre téléphone ou à en acheter un nu avant le départ. Vous pouvez bien sur venir au Japon sans rien et en acheter un débloqué sur place. Le marché de l’occasion est bien présent ici et les Iphone 6 plus se trouvent à 400/450 euros environ.

Choisir un forfait de téléphone au Japon.

On lit souvent que tous les opérateurs ne font que des contrats de deux ans, que les forfaits sont tout pourris et blablabla. C’était peut-être vrai il y a quelques années mais aujourd’hui sachez que beaucoup d’opérateurs proposent des abonnements d’un an voire moins à des forfaits à peu près réglos.

GTN Mobile.

Nous voulions au départ prendre GTN mobile car ils proposent des abonnements de 7 mois et que ça correspondait presque à notre durée de PVT. Mais plusieurs raisons nous ont fait hésiter. Déjà leurs bureaux sont vachement chiants à trouver sur Tokyo (Ikebukuro), ça fait un peu chelou de rentrer la dedans. Ensuite parce que quand on a dit qu’on voulait un numéro de téléphone en plus du forfait, le monsieur nous a gentiment fait comprendre qu’il fallait prendre un forfait plus cher que celui qu’on voulait, pour avoir un numéro en 05, genre numéro pour utiliser une appli ou je ne sais pas quoi. Bref c’était pas hyper clair et pour le prix il existe maintenant d’autres opérateurs. Sinon je pense que ça peut être une bonne solution malgré tout, si vous avez déjà souscrit chez eux hésitez pas à nous le dire.

Les forfaits chez Bic Caméra.

Sur les conseils d’un ami qui réside à Tokyo depuis plusieurs mois et qui est passé par Bic Caméra pour trouver un forfait de téléphone, nous sommes allés voir ça de plus près. Ils proposent tous les opérateurs et pas mal de choix. Nous avons trouvé ce qu’il nous fallait assez rapidement. Abonnement d’un an avec 3gb de datas, un numéro de téléphone pour être joignable en cas de recherche de boulot (un numéro de téléphone au Japon ça sert à rien sinon, tout passe par Line et Internet), le tout pour ¥1600 yens par mois. À noter qu’ils proposent pleins d’autres forfaits avec 6gb, 10gb et ainsi de suite. C’est donc ce forfait à ¥1600 que nous avons choisi. En plus on a eu de la chance, ce jour là, la carte SIM était gratuite. Oui car ici tu payes ta carte SIM. On aurait du payer quelque chose comme ¥3500 si je me souviens bien. Donc parfait. À noter tout de même une pénalité de ¥9500 si on décide de résilier avant les 1 an. 

Nous avons donc souscrit chez IIJMO qui dépend de NTT DOCOMO, le plus gros opérateur du pays et jusqu’à aujourd’hui aucun soucis à noter. 4G partout, en même temps sur Tokyo et Osaka c’est peut être normal^^. 

Pour info, les BIC CAMERA c’est des bâtiments impossibles à louper. Ils sont blancs, gigantesque et y’en a partout.

bic camera logo
Logo des Bic Camera

Comment ça s’est passé concrètement pour nous?

Cette fois c’est bon, on a trouvé le forfait qui nous plait le plus, le moment fatidique arrive. Ici rien de compliqué… en théorie. On prend un ticket (ah les tickets) et on attend notre tour pour souscrire.

Un employé du magasin va s’occuper de tout et c’est la que ça devient marrant. Priez mes amis, priez pour tomber sur du staff qui parle anglais. Ce n’était pas le cas pour nous et on a bien ga-lé-ré. On venait de terminer notre aventure resident card en plus donc on était déjà bien morts. Mention spéciale à mon téléphone qui lance une mise à jour au moment où il redémarre histoire de perdre 15 bonnes minutes à rien faire devant le stand pendant que l’employé en bave déjà à nous expliquer comment ça se passe… Bref.

Les petites galères made in Japan.

Elle prend les carte sim correspondantes au forfait que l’on a choisi, vérifie qu’elles fonctionnent, aucun soucis. Ensuite on signe des papiers. Deuxième mention spéciale : on nous demande quand même si on préfère la version japonaise ou anglaise du contrat… Ici captain obvious il existe pas. “Je vais prendre la version japonaise je crois, j’arrive déjà pas à te dire un mot en japonais depuis 1h donc ça me parait être la meilleure solution”. Y’a quand même fallu insister pour avoir la version anglaise… Re bref.

numéro de téléphone au Japon

Ensuite on signe numériquement le contrat sur un Ipad, on enregistre notre adresse email pour recevoir un lien de confirmation obligatoire pour pouvoir continuer l’activation de la ligne. Troisième mention spéciale : Comment veux-tu aller sur ton adresse email, sachant que la carte sim qui se trouve actuellement dans ton téléphone est celle que t’es en train d’essayer d’activer ? Les nerfs commencent gentiment à craquer et les rires nerveux s’enchaînent. “Anooo, WIFI arimasu ka ? Employé san…, je peux pas go on my imailu aduressu en fait”. Re re bref.

ET VOILA !! C’est “tout”. Juste de la pure galère japonaise de base au final. Il faisait jour quand on est rentré dans le Bic Camera et maintenant il fait nuit noire mais on en a terminé avec cette histoire. Vous voyez ? Rien de compliqué.

Ce qu’il faut retenir avec le téléphone au Japon.

  • Si votre smartphone est récent, je dirais 2014/2015 et plus, il fonctionnera ici sans problème avec les cartes SIM japonaises s’il est débloqué.
  • Les forfaits de téléphone donnant accès à de la data et avec un numéro de téléphone sont nombreux.
  • Les abonnements d’un an peuvent se trouver de plus en plus facilement. Idéal pour un PVT. Il suffit de demander à l’accueil un 1 year contract et on vous montrera ce qu’il y a.
  • Quelques notions de japonais pourront éviter certaines galères au moment de la souscription mais c’est moins drôle.
  • Les forfaits coûtent quand même un peu chers par rapport aux forfaits proposés en France. Oubliez Free… Ici, ça douille pour pas grand chose.

En espérant que ça vous aide un peu ou que ça vous éclaire au moins un minimum dans votre future recherche de forfait de téléphone au Japon si vous venez un jour en PVT ou en Visa étudiant par exemple.

20
Poster un Commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
13 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
MattCharlotteMoeMégdan Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Loïc
Invité
Loïc

Franchement votre blog réponds a toutes mes questions au fur a mesure de vos articles ! Vraiment TOP !!!! Continuez comme ça ! Et ça : . Deuxième mention spéciale : on nous demande quand même si on préfère la version japonaise ou anglaise du contrat… Ici captain obvious il existe pas. « Je vais prendre la version japonaise je crois, j’arrive déjà pas à te dire un mot en japonais depuis 1h donc ça me parait être la meilleure solution ». Y’a quand même fallu insister pour avoir la version anglaise… Re bref. ça m’a bien fait rire ahah… Lire plus »

Thomas
Invité

Bon après avoir adoré le guide pour obtenir le PvT ( et l’avoir obtenu grâce au guide ) je commence à me poser pas mal d’autres questions, et franchement, tes articles sont de loin les plus clairs ! Ça faisait un moment que je cherchais pour le téléphone sur Google ( aussi bien en Français qu’en Anglais ) et à chaque fois les gens parlaient de téléphones prépayés ou d’abonnements sur 2 ans avec un téléphone ( donc pas de carte sim seules ). Me voilà donc super rassuré de pas avoir à acheter un 2ème smartphone ! Juste une… Lire plus »

Quentin
Invité
Quentin

Merci pour le guide c’est super pratique. Par contre quand je suis aller à celui d’Akihabara ils m’ont demander une carte banquaire sauf que pour la faire il me faut un numéro japonais du coup je sais pas trop comment faire

dan
Invité
dan

salut j’ai un petit soucis j’ai acheté une sim mais j’ai perdu mon numéro oui je sais c’est idiot mais bon !! comment le récup 🙂 si quelqu’un a une astuce mercie

Még
Membre

Hello !
en pleine recherche pour les forfaits japonais…
ton article m’a bien fait rire !
petites questions cependant : dans le forfait que tu avais choisi, tu avais internet en illimité ?
et par hasard, sais tu si les contrats de 6 mois se font ou c’est plutôt exceptionelle ?

Moe
Membre
Moe

Hello Matt!

Tout d’abord merci pour ton article bien claire et mis à jour!
J’ai un doute concernant le mode de paiement : j’ai lu sur le site BIC SIM qu’ils n’acceptent que des credit cards japonaises. Comment vous avez fait passer vos cartes bancaires françaises? Vous aviez des cartes bleues normales ?

Par avance merci beaucoup 🙂

Charlotte
Invité
Charlotte

Bonjour,
Je pars en PVT le 31 mai prochain. Avant tout, merci pour toutes les informations que vous donnez dans vos articles!
J’aurais toutefois deux petites question supplémentaires : y a t’il besoin de la Résident Card pour prendre le forfait?
Vous indiquez avoir prit votre forfait chez Bic Camera mais avec IIJMO : Bic Camera propose donc des forfait chez d’autres opérateurs? (J’ai du mal a comprendre via leur site internet….)
Merci des réponses que vous pourriez m’apporter!