En Passant par le Japon – Blog voyage Japon

Visites autour de Tokyo : 10 endroits à faire sur une journée.

Même si Tokyo offre un nombre quasi infini de choses à voir et à faire, il est probable que vous ayez envie de voir autre chose que la capitale lors de votre séjour au Japon. Les excursions que je vais vous présenter ici permettent de faire l’aller-retour en une journée ou une demi-journée à partir de Tokyo. Chaque endroit permet de profiter d’un décor complètement différent à chaque fois. Je précise que dans ces 10 endroits à voir autour de Tokyo il n’y a que des endroits que nous avons visités et que l’on conseille vraiment. Il en manque donc beaucoup, que soit nous n’avons pas pu faire, soit ne nous ont pas banché plus que ça. J’espère que ces quelques lieux vous donneront déjà quelques pistes pour vos visites autour de Tokyo.

Yokohama : la petite sœur de Tokyo.

Yokohama, visites autour de Tokyo

Lire l’article : Notre journée à Yokohama.

Ce n’est pas forcément la première ville à laquelle on pense lorsque l’on souhaite faire une visite autour de Tokyo. Pourtant, située à quelques minutes en train de Tokyo dans la préfecture de Kanagawa, Yokohama est la deuxième plus grosse ville du Japon. Nous avons beaucoup aimé sa proximité avec l’océan, qui lui confère une petite ambiance de cité balnéaire. Il y a à Yokohama de nombreuses choses à voir. Vous trouverez là-bas le plus grand Chinatown du Japon avec ses boutiques et restaurants, un gigantesque port, de nombreux parcs mais également la Landmark Tower, qui n’est autre que le deuxième plus haut bâtiment du Japon (293 mètres). Vous pourrez de là-haut y admirer le Mont Fuji par temps clair et avoir une vue magnifique sur la baie de Yokohama.


Kamakura : la petite ville en bord de mer.

Visites autour de Tokyo : Kamakura

Lire l’article : Notre journée à Kamakura.

Je mets les deux ensemble mais je pense qu’il faudrait au moins une journée pour chaque. C’est un de mes endroits préférés au Japon, malgré son statut de ville très touristique. A Kamakura vous trouverez un nombre impressionnant de temples et sanctuaires, donnant à la ville un cachet historique indéniable (ancienne capitale du Japon tout de même). C’est à Kamakura que vous trouverez le fameux Bouddha assis en bronze de 13 mètres (temple Kotoku-in) mais d’autres temples valent largement le détour. Notamment le Hase Dera ou le Tsurugaoka Hachiman-gu. La ville est entourée de collines très boisées et finit en bord de mer. Une ambiance très calme se dégage de l’endroit et certains points de vue en hauteur sont vraiment magnifiques. C’est un endroit très prisé par les Tokyoïtes mais aussi par les touristes étrangers donc privilégiez quand même de vous y rendre en semaine. Comptez environ 1h de trajet au départ de la station de Shinjuku.


Kita-Kamakura : le nord de Kamakura et ses temples

kita kamakura autour de tokyo

Je sépare Kamakura et Kita Kamakura de ses visites autour de Tokyo. En effet, il sera très compliqué de visiter correctement les 2 endroits dans la même journée, même s’ils sont acollés. Kita Kamakura est vraiment un concentré des plus grands temples du coin. Rien que notre visite du Kencho-ji nous a pris largement deux bonnes heures et reste un de mes préférés au Japon. Le principal attrait de Kita Kamakura est donc bien ses temples, on y trouve les 5 grands temples zen de l’école Rinzai. Vous aurez donc le Kencho-ji, l’Engaku-ji, gigantesque lui aussi, le Jufuku-ji, le Jochi-ji et le Jomyo-ji. Une fois que vous aurez fait le tour de ses 5 là, vous devriez être à une heure assez avancée de la journée. Mais cela reste selon moi une visite autour de Tokyo quasi indispensable. D’autant plus que vous trouverez ici beaucoup moins de touristes et plus de calme et de zen.


Enoshima : la presqu’île à côté de Kamakura.

Décidément c’est compliqué de gérer le trio Kamakura/kita Kamakura/Enoshima. Souvent dans les journées type autour de Tokyo il est conseillé de cumuler dans la même journée Kamakura et Enoshima. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ça. Car si on procède ainsi on va forcément passer de manière superficielle sur les deux. Pour moi Enoshima mérite un peu plus qu’une petite heure après avoir juste vu le Bouddha de Kamakura… Il vaut peut-être mieux dans ce cas ne faire aucune des deux. Enoshima mérite à elle seule une grande après-midi qui se prolonge jusqu’au coucher de soleil. Des temples, un bord de plage, des grottes, une tour d’observation, telles sont les choses qui vous attendent à Enoshima. Le tour de l’île est un petit peu long et le crépuscule (si vous êtes chanceux) vous offrira une des plus belles vues sur le Mont Fuji qu’il est possible d’avoir d’aussi loin. En effet, celui-ci est bien visible, par-delà la plage d’Enoshima et même en journée la vue est magnifique.


Kawaguchiko : un point de vue impressionnant sur le Mont Fuji.

Lire l’article : Notre journée à Kawaguchiko.

Kawaguchiko est une toute petite ville située à environ 2h30 de train de la capitale, vous y trouverez l’un des 5 grands lacs du Mont Fuji. Pour s’y rendre il faut prendre deux trains, un depuis Shinjuku jusqu’à Otsuki et ensuite le Fujikyu Railway jusqu’à Kawaguchiko. Si la ville en elle-même n’est pas forcément très touristique, vous pourrez y admirer parfaitement le Mont Fuji. C’est simple on le voit partout. La vue la plus impressionnante se trouve au sommet du Mont Kachikachi. Partez assez tôt le matin pour arriver avant 11h ou midi. En effet les nuages sont souvent au rendez-vous autour du Mont Fuji et le cachent en bonne partie ensuite. Privilégiez donc aussi un jour de beau temps ;).


Nikko : la sortie spirituelle en montagne ultime.

Visites autour de Tokyo : Nikko

Lire l’article : Visiter Nikko : les indispensables à voir en une journée.

Nikko est une petite ville à 2h au nord de Tokyo. Située en montagne, vous y trouverez le calme et la sérénité. C’est l’une des visites autour de Tokyo les plus célèbres. Le parc national de la ville est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et abrite des temples et sanctuaires réellement magnifiques et uniques. La balade au milieu des cèdres centenaires de plusieurs dizaines de mètres de haut est très spirituelle. Personnellement j’ai adoré Nikko et encore plus un jour de pluie. Le gris du ciel avait fait ressortir le vert de la forêt et la condensation créait dans la montagne une sorte d’aura mystique autour des arbres et des temples. Vraiment magique. Il y a également d’autres endroits à visiter dans la ville comme les chutes d’eau Kegon ou le lac mais pour tout voir il faut plus d’une journée. Si vous souhaitez n’y passer une seule journée, privilégiez le parc national et les alentours. Encore plus que pour Kamakura, n’y allez pas le weekend c’est vraiment rempli de monde.


Visites autour de Tokyo : trouver un hôtel

Booking.com

Le Mont Takao : une randonnée en pleine nature.

Mont Takao autour de Tokyo

Lire l’article : Notre journée au Mont Takao.

Continuons en montagne avec le Mont Takao. Ici c’est 1h de train vers l’ouest pour se rendre à la station Takaosan et profiter d’une escapade nature sur la journée. Plusieurs sentiers sont proposés en fonction de votre niveau, allant du plus « technique » au plus simple. Aucune crainte néanmoins, quel que soit le parcours que vous choisirez, il s’agit plus de chemins balisés que de réelles randonnées. Une condition physique correcte est tout de même nécessaire pour compléter l’ascension. Je vous conseille de prendre le chemin 6 soit à l’aller soit au retour car il est extrêmement sympathique. Vous trouverez au mont Takao de quoi prendre une bonne dose de nature mais également des temples et des points de vue magnifiques.


Nokogiriyama : pour ceux qui n’ont pas peur des marches.

Lire l’article : Notre journée à Nokogiriyama.

Restons sur notre lancée montagne. Beaucoup moins connue que les destinations citées au-dessus, Nokogiriyama a été pour moi une des plus belles surprises de ce voyage au Japon. Il faut être patient pour s’y rendre car 3h de train environ vous attendent depuis Tokyo. L’attente en vaut largement la peine par contre. Le point touristique principal est le parc du Nihon-ji. Au cœur de la visite, 2.639 marches qui vont mèneront vers le plus grand bouddha assis du Japon : une statue de 31 mètres taillée à même la roche. Mais l’ambiance du lieu à elle seule vaut le détour. Une randonnée au cœur de la forêt, à flanc de falaise où se trouvent de nombreuses statues de disciples de Bouddha, un point de « vue de l’enfer » qui donne dans le vide et sur un superbe panorama, mais aussi une sculpture de 30 mètres de la déesse Kannon que j’ai trouvé encore plus impressionnante que le Bouddha.


Ushiku : aller voir le plus grand bouddha du Japon.

Lire l’article : Ushiku Daibutsu : le plus grand Bouddha du Japon.

Alors si au-dessus je vous disais que Nokogirayama abritait le plus grand bouddha assis du Japon, à Ushiku vous verrez le plus grand bouddha du Japon tout court. 120 mètres de hauteur. La visite ne nécessite pas forcément une journée complète mais le temps de trajet est un petit peu long. Ushiku se situe dans la préfecture d’Ibaraki. Vous pouvez éventuellement combiner le Bouddha avec le Hitachi Seaside Park dans la même préfecture pour une journée bien remplie. Très impressionnant, le Bouddha est visible depuis très loin, bien au-delà de la ville. On pourrait apparemment le voir depuis la Tokyo Sky Tree par temps clair tellement sa taille est impressionnante.


Kawasaki : méconnue et pourtant très sympathique.

Située entre Tokyo et Yokohama, la ville de Kawasaki recèle quelques petites pépites assez méconnues que je trouve très intéressantes. Selon moi elles valent le détour si vous voulez sortir un peu des sentiers battus. A moins d’une heure de Tokyo vous pourrez ainsi voir le Nihon Minka-en. C’est un musée à ciel ouvert représentant toutes les maisons traditionnelles japonaises à travers l’histoire. Très intéressant et vraiment pas cher (¥500), vous y passerez largement la demi-journée. C’est aussi à Kawasaki que se déroule le fameux Kanamara Matsuri (festival du Pénis, oui). Vous pourrez aussi finir votre journée par un passage à la Kawasaki Warehouse : une salle d’arcade représentant la ville de Kowloon. Interdite aux mineurs à cause des décors un peu « glauques » ça reste selon moi quelques chose à voir pour son côté unique. Ne pas oublier le Temple Kawasaki Daishi (nous on a oublié…) c’est l’un des plus grands de la région du Kanto, rien que ça !

EDIT : Malheureusement la Kawasaki Warehouse a fermé ses portes en novembre 2019, il n’est donc plus possible de s’y rendre.

Conclusion de ces visites autour de Tokyo.

Comme je le disais en début d’article, ces endroits sont ceux qui ont retenu le plus mon attention. Donc il en existe un grand nombre que je n’ai pas cité évidemment. Vos idées sont les bienvenues dans les commentaires. J’espère en tout cas que ces suggestions vous aideront à planifier des excursions au départ de Tokyo. Si je ne devais en conseiller qu’une seule pour un premier voyage au Japon je dirais Nikko. L’environnement y est vraiment exceptionnel et on est très loin de l’ambiance Tokyoïte.

S’abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
tetoy

Ah Kawaguchiko.. Mon grand regret de mon premier voyage. On n’a pas pu le faire le jour qu’on avait programmé car il faisait un temps pourris. Alors on a décalé au lendemain, le seul jour où on aurait pu y aller. Et pas de bol, plus de place dispo. Un peu les boules quand même.
Nokogiriyama et le mont Takeo me tentent bien =)

tetoy

Eh ouais plus aucun place dans les transports et plus assez de temps pour trouver une autre alternative. On aurait perdu une demi journée. Ca aurait dommage.

samuel coelho

Pour info, la salle d’arcade “Kawasaki Warehouse” a fermé en novembre 2019

6
0
On adorerait votre avis, n'hésitez pas à commenter ;) x
()
x