En Passant par le Japon – Blog voyage Japon

Une journée à Otsu sous les jolies couleurs d’automne.

La 9ème vidéo de notre chaîne vous faisait découvrir Otsu. Il est temps aujourd’hui de vous faire revivre avec nous cette magnifique journée sous le signe des momiji

C’est donc par une très belle journée de novembre que nous avons décidé d’aller visiter Otsu, voisine de Kyoto, beaucoup moins célèbre. Après 1h de trajet depuis l’appartement, nous voici à destination et direct, le charme des petites gares. (Oui, on s’émerveille de beaucoup de choses !)

gare otsu

Sur notre feuille de route, nous avions prévu de visiter le Miidera, une pause picnic au bord du lac Biwa et une après-midi découverte du temple Enryakuji. Un programme chargé pour une seule journée finalement (pour ne pas changer).

Premier stop : le sanctuaire Nagara.

En déambulant dans la ville, nous sommes accueillis par ce grand torii, nous annonçant l’entrée du sanctuaire Nagara. Le premier « wouahou » nous échappe, le sanctuaire est entouré d’arbres flamboyants et c’est beau !

On ne s’attarde pas trop car le planning est chargé, mais la journée s’annonce pleine de surprises et ce petit avant-goût est bien plus que plaisant.

Le temple Miidera (Onjoji) : la belle surprise au pied du mont Hiei.

temple Miidera

On se dirige vers l’entrée pour acheter notre ticket, il faudra compter ¥600 (prix de 2016). La personne s’occupant des tickets (un petit papy japonais comme j’aime les appeler) nous trace sur le plan le chemin du culte. Car le temple se visite selon ce sens. Et le second « wouahou » fait son apparition ! C’est un très grand complexe bercé par les couleurs d’automnes.

Il y a peu de monde et on en prend plein les yeux. En haut du Kannon-do, il y a une magnifique vue sur cet ensemble, Otsu et le lac Biwa.

vue Miidera Otsu

Elle n’est pas canon la vue sur Otsu entre les feuilles rouges ? Moi je suis conquise ! On filme, on photographie, on passe facilement 2h ici et on quitte ce joli lieu en ayant oublié de faire le goshuin (noooon !!) Bon allez, je vous laisse profiter des photos et si vous voulez plus d’infos sur le temple Miidera, Matt a rédigé un article plus détaillé !

Site officiel du Miidera (anglais) : http://www.shiga-miidera.or.jp/translation/eng.html

Une pause déjeuner au bord du lac Biwa.

Il est déjà midi passé, on décide de se mettre en route vers le lac Biwa pour un picnic improvisé. Il faut entendre par-là, un sandwich du konbini et un melon pan (✪‿✪)ノ. C’est tout de suite moins glamour je le confesse. On emprunte un chemin très joli en fin de koyo mais tout de même très agréable à regarder.

visite Otsu

On mettra un peu de temps à trouver un fameux konbini… pour dire, j’ai même hésité à prendre une soupe de maïs chaude dans un distributeur automatique !

On finit par voir un konbini et on cherche un petit coin au calme pour manger. On s’installe dans un parc avec vue sur le lac Biwa et on mange entourés de pigeons (je déteste les pigeons)… Merci au photographe italien qui a lancé l’équivalent de 2 paquets de pain de mie sur eux pour obtenir une photo d’envol. Malheureusement on avait tellement faim que l’idée même de lâcher nos sandwiches pour prendre en photo cette scène était impensable (quoi nous flemmards ?!). Tout ce que je peux vous dire c’est qu’il a dû faire au bas mot 30 essais… et a même demandé à des japonaises de sauter près des pigeons. Il a même lancé du pain de mie à côté de papy mamie qui passaient par là… Bref, c’était une pause de midi repas spectacle (ಥ﹏ಥ).

Il va peut être falloir se dépêcher !

On se promène près de l’eau et on regarde les horaires du train et du funiculaire à prendre pour la suite de notre journée. Horreur ! On avait complètement zappé qu’il nous faudrait plus de 45 minutes d’où nous sommes pour arriver en haut du mont Hiei… Oops le timing…

funiculaire Otsu

Donc on accélère un peu notre pas pour gagner un peu de temps sur le train à prendre. A la Sakamoto station on croise un sanctuaire, forcément on a envie d’y aller mais on se ressaisi. On continue notre chemin et on se le réserve pour le retour. On arrive à la station du funiculaire (qui est très beau soit dit en passant) et nous voilà partis pour 15 minutes d’ascension. SInon c’est 1h30 à pieds pour les plus courageux ^^. Il est 15h, on entame notre visite du temple Enryakuji.

Le temple Enryakuji : notre coup de cœur à Otsu.

Boum, on est propulsé en haut du mont Hiei, en pleine forêt, l’ambiance est mystique et on adore. On entend au loin le retentissement d’une cloche et on se sent comme irrémédiablement attirés par ce son.

Sur la route on croise un très très beau point de vue sur Otsu et on reste quelques minutes pour admirer le spectacle.

On s’enfonce davantage dans la montagne pour atteindre l’entrée de la première partie du temple Enryakuji. Il faudra compter ¥700 pour ce temple. Une fois le plan en main : wouahou, c’est immense ! il est en effet composé de 3 parties distinctes éloignées les unes des autres. Niveau temps, ça va être compliqué, le dernier funiculaire est à 17h30 !

On ne pourra visiter que la première zone, la To Do (c’est son nom hein, ce n’est pas moi qui vous dit que c’est la to do/à faire^^). Il y a déjà tellement de chose à voir dans cette zone et c’est vrai qu’on a particulièrement apprécié l’ambiance de ce lieu. Il devait y avoir quoi… 20 personnes grand maximum dans le temple, du coup on a pu profiter d’une visite très spirituelle. Le silence interrompu de temps en temps par l’écho de la cloche qui rythme nos découvertes.

enryakuji otsu

Le soleil se couche sur Otsu. On continue ou pas ?

Il est 17h, on regarde notre plan et on constate que la seconde zone est un peu loin. La nuit commence à tomber donc on abandonne l’idée. Le dernier funiculaire est à 17h30, le risque est trop grand ^^.

Du coup, on décide d’emprunter le chemin qui permet de redescendre à pieds (même pas peur, ce n’est pas comme-ci il y en avait pour 1h30 !).  Bon en fait, on s’y aventure 10 minutes et on rebrousse chemin :-D. La chemin descend bien, la nuit également et cerise sur le gâteau, aucun éclairage. Finalement, on se dépêche de faire demi-tour pour ne pas louper le dernier téléphérique. Ce serait bête d’être vraiment obligé d’emprunter cette route sombre ! Notre visite du temple Enryakuji s’achève ici, un peu déçus de n’avoir pas pu tout voir mais bon sang qu’est-ce que c’était beau ! Une chose est sûre, c’est qu’il est sur la liste des choses à revoir (en entier) de notre prochain voyage.

Et comme pour le Miidera, on repart sans le Goshuin (double noooooooon !). Raison de plus d’y retourner héhé.

Petit stop au sanctuaire Hiyoshi.

On l’avait remarqué à l’aller, on le visite au retour ! Autre ambiance, une visite dans le noir, des jolies illuminations, bref, une pause agréable avant le retour à Osaka.

Retour à la maison exténués mais tellement ravis de notre journée à Otsu. Moins prisée que Kyoto elle possède tout même de belles surprises ! C’est d’ailleurs très agréable de visiter de si beaux endroits avec peu de touristes.

Définitivement une ville que l’on conseille. Il nous tarde d’en voir davantage !

Voilà, notre « petite » journée à Otsu se fini ici, j’espère que cet article éveillera en vous l’envie d’aller y jeter un coup d’œil. Si vous y êtes déjà allés, quel a été votre coup de cœur du jour ?

Et comme toujours, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir.

S’abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
On adorerait votre avis, n'hésitez pas à commenter ;) x
()
x