En Passant par le Japon – Blog voyage Japon

Fushimi Inari Taisha, sanctuaire aux milliers de Torii dans la montagne.

Il n’y pas si longtemps on vous présentait le Sumiyoshi Taisha, le plus grand sanctuaire d’Osaka. Aujourd’hui voici le Fushimi Inari Taisha, le plus grand sanctuaire du Japon et peut être même le plus célèbre.

NOTRE AVIS EN PASSANTINFOS PRATIQUESSE RENDRE AU FUSHIMI INARI TAISHA

 

Présentation du Fushimi Inari Taisha.

Le Fushimi Inari Taisha est un sanctuaire Shinto fondée en 711. Il se situe au sud ouest de Kyoto. Il est dédié aux divinités de l’agriculture et plus particulièrement au Kami Inari, dieu protecteur des céréales et du riz. La superficie du sanctuaire est de 870 000 m². Rien que ça.

fushimi-inari-taisha-13

Une ascension difficile ?

Le Fushimi Inari Taisha est un sanctuaire qui se situe en montagne. Il s’étend de la base au sommet qui culmine à 232 mètres. Il faudra vous armer d’un peu de force pour arriver jusqu’en haut. Comptez environ 2h en allant vite et près du double si vous prenez votre temps. Pensez à amener vos propres boissons. En effet, celles vendues place sont de plus en plus chères au fur et à mesure de la montée. Habile.

fushimi inari taisha

Censé moins connu que le Kinkaku-ji ou le Ginkaku-ji à Kyoto, ne vous attendez pas pour autant à ne trouver personne. Le début du parcours se fera avec les hordes de touristes de tous horizons. Nous sommes arrivés aux environ de 9h du matin et c’était déjà blindé. Rassurez vous néanmoins, beaucoup moins de monde insiste face à la montée et vous serez beaucoup plus tranquilles au fur et à mesure de l’ascension. Il faut ABSOLUMENT faire le grand tour, pour profiter de l’ambiance générale du lieu.

Pour répondre à la question posée dans le titre. L’ascension du Fushimi Inari est un peu difficile. Je dirais équivalente à celle du Mont Takao. C’est à dire qu’il ne faut pas un brevet d’alpinisme mais un minimum de forme physique quand même. On en a vu certains arrivés complètement essoufflés à mi parcours. Mais ça vaut le coup je le répète, faites toute l’ascension 🙂

Une ambiance magique en pleine forêt.

Parce que des photos valent mieux qu’un discours.

Comme vous avez pu le voir sur ces images, le sanctuaire dans sa globalité est composé de pleins d’autres petits sanctuaires à flanc de montagne. Certains vont même jusqu’à couvrir d’énormes surface et il faut un bon quart d’heure pour en faire le tour. Il y aussi de nombreux Torii vermillons de toutes les tailles. Ces Torii, qui ont fait la réputation du sanctuaire, sont en réalité des donations faites par des particuliers ou des entreprises. Ils sont présents tout le long de l’ascension. Le prix d’un Torii variant entre 175 000 et 1 302 000 yens. Une sorte de publicité en quelque sorte. Vous aurez également une jolie vue sur Kyoto aux environs des 2/3 du parcours.

fushimi-inari-taisha-11

S’abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
travellingpetitpain

Super article 🙂 bonne continuation et bon pvt!

Un Gaijin Au Japon

A faire absolument tôt le matin, au lever du soleil, pour en profiter pendant qu’il n’y presque personne. C’est juste magnifique comme endroit et quand on arrive en haut la vue est sympa.

4
0
On adorerait votre avis, n'hésitez pas à commenter ;) x
()
x