PVT Japon : obtenir le visa facilement. Infos et conseils.

Mis à jour le

À force de lire de nombreux articles, de suivre de très longues discussions sur des forums spécialisés, on peut s’imaginer qu’obtenir le PVT Japon est une sorte de parcours du combattant. Il est vrai qu’il faut être rigoureux et ne pas y aller un peu au hasard. Mais obtenir le PVT Japon n’est en soit pas si compliqué, à condition de se plier aux quelques règles imposées. On est pas encore sur le territoire Japonais que l’on doit déjà rentrer dans un certain conformisme, mais rien de bien méchant je vous rassure. Ayant reçu notre visa cette semaine, je vais lister la liste des points à suivre et essayer de vous donner le maximum de conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

Attention, gros pavé en perspective.  

Les conditions préalables pour obtenir le PVT Japon.

Tout d’abord les conditions de base en vigueur pour toutes les demandes de PVT, quelque soit le pays (exception au niveau de l’âge pour le Canada il me semble). Ces règles sont les plus simples à respecter car elles sont plutôt explicites. J’ai pris ces conditions sur le site de l’ambassade du Japon tout simplement. Avant de commencer sachez que vous devrez absolument déposer votre demande de visa en personne au consulat dont vous dépendez (voir la carte des circonscriptions). Allez on est partis.

  • Etre âgé de 18 à 30 ans à la date du dépôt de la demande.

Rien de bien sorcier, vous savez quel âge vous avez. A noter que vous pouvez avoir 30 ans au moment de la demande, et même 30 ans et 364 jours. Il faudra tracer un peu et être sur de son coup pour le jour de la demande mais c’est tout à fait faisable. Une fois 31 ans par contre c’est cramé, plus rien, plus de visa vacance travail.

  • Avoir l’intention de se conformer aux termes de l’accord bilatéral.

J’avoue ici ne pas avoir fait trop attention à ce point. Mais j’imagine qu’il s’agit de respecter la loi en vigueur au Japon, d’être respectueux des règles etc…

  • Ne pas être accompagné d’enfants.

Bon voila, pas d’enfants. Mais quelque part si vous avez entre 18 et 30 ans et des enfants, ils ne doivent pas être bien vieux et je doute que votre priorité soit de les emmener dans un pays inconnu ou presque pendant une année entière.

  • Ne pas avoir bénéficié antérieurement de ce même visa.

Oui malheureusement, le visa vacance travail est unique pour le Japon, vous ne pourrez le faire qu’une seule fois. Pour rester au Japon plus d’un an si l’expérience vous a plu, il faudra enchaîner avec d’autres types de visa (visa étudiant, visa de travail, visa d’époux…) mais c’est une autre histoire. Vous pouvez en revanche enchaîner le PVT Japon avec un PVT Australie, Nouvelle-Zélande ou n’importe quel autre PVT sans soucis.

Donc voila les premières conditions à remplir. Bien sur si ce n’était que ça ce serait trop simple, donc voici la suite, et ça se “complique” un peu à partir de là.

Les documents à présenter pour le PVT.

Donc maintenant on attaque la partie ou chaque document va être vraiment important et surtout personnalisé. Je peux vous assurer que j’ai parcouru un sacré paquet de sites et suivi beaucoup de conversations, notamment sur les forums de pvtistes.net avant de me lancer. Je vais tenter de résumer chaque partie quand c’est nécessaire, si ça peut vous éviter de passer 4h par jour comme moi à chercher comment faire.

  • Le formulaire de demande de visa.

Vous devez télécharger ce formulaire directement sur le site de l’ambassade. Ici rien de trop complexe, d’autant qu’il y a même une explication en français. Je vous laisse les liens. Le formulaire à remplir – L’explication.

Dans la partie “guarantor or reference in Japan”, si vous n’en avez pas ne laissez pas vide comme demandé mais inscrivez “none” à la place du nom. Idem pour “Inviter In Japan” mettez none en guise de nom. On nous a demandé d’inscrire ça. Bon ce n’est pas hyper grave mais voila il faudra le faire de toute façon. Pour le reste suivez simplement les explications et tout devrait bien se passer. Notez que le format de photo demandé est 45×45 mais le format standard est accepté, à condition que la photo ait moins de 6 mois et soit originale (pas de photocopie ou de scan). Donc évitez si possible de mettre la même que sur votre passeport si celui-ci à été fait il y a plusieurs années, ça ne passera pas.

Si vous n’avez pas de billets d’avion, inscrivez une compagnie quelconque et un aéroport de destination simplement en rapport avec votre programme (on verra le programme plus bas dans l’article). Si votre programme débute à Tokyo par exemple, mettez Narita Airport ou Haneda Airport.

Pour le “names and addresses of hostel or person…”, mettez l’adresse et le nom d’un hôtel ou d’une guesthouse que vous voulez, toujours en rapport avec votre programme bien évidemment.

  • Un Passeport en cours de validité + photocopie.

Pensez à la photocopie, on a failli l’oublier ! Sinon rien d’autre à dire à ce niveau.

  • Présenter un certificat médical attestant de sa bonne santé.

On a pas plus d’informations sur le site de l’ambassade. Quel format ? Faut-il télécharger un document spécial à faire remplir par le médecin ? Pour notre part nous avons tenter avec juste un mot de notre médecin disant que l’on était en bonne santé et aptes à un long séjour au Japon, le tout tamponné et signé. C’est passé tout seul. Comme pour tous les document à fournir, cette attestation ne doit pas dater de plus d’un mois par rapport à la date de demande..

  • Un justificatif financier en fonction de votre situation.

Là on commence à entrer dans la liste des documents pas tout simples à récupérer. Déjà qu’est-ce qu’un justificatif financier ? Comme on en savait rien on a pris un rendez-vous avez nos banques respectives et … ils n’en savaient rien non plus. En fait il va s’agir d’une lettre attestant des fonds dont vous disposez à cet instant. Cela peut être une liste de vos comptes en banque avec le montant disponible dans chaque, ou bien une copie d’écran de vos comptes. Du moment que les montants sont bien visibles et que le document est tamponné et signé ça passe. Demandez à votre banquier(e) d’inscrire quelque part que ces comptes sont DISPONIBLES. J’insiste car il se peut que vos économies soient sur un PEL, qui même s’il peut être disponible, est de base un compte bloqué, et ça à l’ambassade ils le savent :). Rien ne vous obligera à piocher dedans bien évidemment. Partez du principe que tout ce qui est demandé pour la demande de PVT au Japon est purement informatif. Ce document ne doit pas dater de plus d’un mois au moment de la demande donc assurez vous de prendre rendez-vous avec votre banque peu de temps avant de vous rendre à l’ambassade.

Deux cas possibles :

Cas n°1 : Vous n’avez pas du tout de billet d’avion.

Dans ce cas, il vous faudra un montant disponible minimum de 4500€. L’ambassade recommande cette situation car avec un montant comme ça, vous pourrez voir relativement large et prendre le temps de chercher un emploi sur place. Tout dépend évidemment de comment vous dépensez mais je dirais en m’appuyant sur plusieurs sources, qu’en vivant seul à Tokyo et sans trop se priver on peut tenir entre 3 et 4 (voire 5 ?) mois avec cette somme sans travailler.

Cas n°2 : Vous avez un billet d’avion aller-retour, avec retour modifiable.

Dans ce cas, la somme demandée est de 3100€. Du coup on va dire qu’on est plus proche des 2-3 mois sans travailler donc il faudra se dépêcher un peu plus pour trouver un job histoire de ne pas être obligé de rentrer plus tôt que prévu. Si vous êtes dans ce cas, il va falloir en plus du justificatif financier, prouver que la somme du billet d’avion a déjà été déduite des 3100€ restants. Pour cela, demandez à la banque de faire un relevé des transactions et de surligner avec un marqueur la ligne correspondant au prélèvement de l’achat. Le tout tamponné, signé etc. Mais ce n’est pas tout, prenez également la facture du billet avec vous pour prouver que la somme correspond bien au montant surligné, ainsi que le tarif de modification du billet de retour. C’est la qu’on commence à se rendre compte que ça ne rigole pas à l’immigration japonaise.

Je vous laisse le lien de notre article précédent: Trouver ses billets d’avions pour le PVT Japon, si ça peut vous aider.

  • Une lettre de motivation qui explique pourquoi vous souhaitez aller au Japon.

 – Faites comme pour la recherche de travail en France, n’en faites pas des tonnes, soyez précis, pas trop fantaisiste et surtout soyez concis. J’ai lu des lettres de motivation de 4km, le truc où même pour te renseigner sur quoi mettre t’as pas envie de le lire jusqu’au bout…

 – Évitez de dire que vous y aller pour rencontrer Naruto et si possible Sangoku si vous arrivez à intercepter son nuage magique. Le Japon est certes le pays des mangas mais c’est très loin de n’être que ça. Forcément vous allez mentionner que c’est grâce à Dorothée que vous avez commencé à vous intéresser au Japon (ne mentez pas vous avez entre 18 et 30 ans^^), mais pensez à parler d’autres points culturels, c’est un pays tellement riche ! Architecture, cuisine, arts, traditions et j’en passe.

 – Dites quelque part dans la lettre, si vous êtes salariés ou en période de chômage entre deux boulot, que vous souhaitez faire une parenthèse dans votre vie professionnelle. Ne dites jamais que vous souhaitez profiter du PVT pour aller travailler comme vous le feriez en France en mode métro boulot dodo, vous seriez immédiatement recalés. Le PVT sert à visiter le pays, le travail ne doit être que pour financer les voyages dans l’archipel. Dîtes qu’un petit job de quelques heures par semaine vous permettra de vous immerger un peu dans la vraie vie Japonaise par exemple.

 – Parlez de ce que le PVT au Japon vous apportera par rapport à l’après PVT. Cela peut être l’apprentissage de la langue, un + pour votre CV si vous êtes dans un domaine où le Japon ou le voyage est important. Pour ma part j’ai mentionné qu’en tant que diplômé dans le web et la communication, je profiterai de ce voyage pour relater à travers un blog (coté web) et des photos/vidéos (côté com) mon expérience sur le territoire. On mélange un peu les passions et le boulot, ça fait un peu sérieux et ils voient bien qu’on ne compte pas rester sur le territoire indéfiniment. 

 – Si vous êtes déjà allés au Japon, n’hésitez pas à le dire, ce sera un plus. Ils verront que vous ne partez pas en terre inconnue.

 – Ne faites pas de fautes d’orthographe et évitez les lourdeurs grammaticales, c’est la base mais sérieux ça craint si la lettre pique les yeux. N’hésitez pas à vous faire relire par quelqu’un si tout ça n’est pas votre fort.

Je vous laisse ma lettre de motivation, ça vaut ce que ça vaut mais elle est passée. Vous pouvez vous en inspirer sans problème mais ne la recopiez pas histoire de ne pas vous griller ;). Lettre de motivation PVT Japon

  • Un programme détaillé de votre séjour.

Le point le plus important, et par conséquent le plus compliqué. Car maintenant il va falloir prouver que vous êtes au fait de tout ou presque sur votre séjour au Japon. Savoir combien vous allez payer de loyer, combien vous allez gagner par mois, montrer que vous allez voyager et où, comment, tout en restant réaliste et en ayant une certaine logique dans vos déplacements. Voici mes conseils.

 – Ne mettez pas qu’une seule ville dans votre programme, synonyme de “je ne vais faire que travailler et je ne vais découvrir qu’une minuscule facette du Japon”. Variez les endroits, je dirais au moins 2. Ensuite libre à vous de rester un an au même endroit, personne n’ira vérifier. Devant nous, une personne a failli se faire rejeter son programme car elle ne mentionnait que Tokyo mais son apport financier avait l’air assez ouf donc ça a dû compenser.

 – Pour chaque endroit mentionné, renseignez-vous sur la région et inscrivez les endroits à visiter. Un petit + est de mettre le prix de l’aller retour en train, histoire de montrer que vous avez vraiment fouillé. Hyperdia vous permettra de calculer tout ça.

 – Inscrivez toutes les sommes en Yens (alt+0165 pour le sigle :)). Que ce soit les salaires, les loyers, les transports etc.

 – Mentionnez les transports, ou au moins un budget tourisme. Mettez le paquet sur ça. C’est ce qui coûte le plus cher au Japon, montrez que vous y êtes préparés. Personnellement j’ai mis un budget de ¥25000/mois. Environ ¥5000 par semaine et la personne de l’ambassade m’a fait remarquer que je faisais bien d’être réaliste à ce niveau.

 – Si vous mettez une très courte période pour une ville (moins d’un mois), n’allez pas dire que vous allez travailler, vous vous doutez bien que rares sont les employeurs à prendre quelqu’un pour 2 ou 3 semaines, surtout un étranger. Parlez éventuellement de Woofing. Attention à ne pas trop en mettre non plus, pour je ne sais quelle raison le Woofing n’est pas très bien vu par l’ambassade.

 – Restez clairs et lisibles sur le programme à remplir. Vous devez vous appuyer sur le modèle fourni par l’ambassade. Faites des tirets, espacez les catégories, mettez en gras, soulignez les titres des parties etc…

 – Pour le logement, même si vous n’en avez pas trouvé encore, dites que vous allez loger en guesthouse. Mettez le nom d’une ou deux guesthouse ainsi que le loyer moyen en dessous. Par exemple : Oak House : ¥60000/mois ou Sakura House : ¥65000/mois et mettez le lien de leur site avec en guise de source ça suffira. Renseignez-vous bien quand même sur les guesthouse disponibles dans la ville ou vous comptez aller. Libre à vous ensuite d’aller habiter ou vous voulez.

 – Si vous avez un petit copain ou une petite copine au Japon, ne le mentionnez surtout pas ! Si vous allez dormir chez lui ou chez elle, mettez quand même autre chose.

 – Mettez un budget nourriture, même si vous ne savez pas exactement combien ce sera. La je pense que c’est du bonus mais ça reste un budget. Je suis parti sur ¥1500 par jour.

 – Si vous partez en couple comme nous ou avec un(e) ami(e), mentionnez que vous partagerez le loyer et surtout faites des programmes différents !! Ils ont beaucoup insisté sur ce point à l’ambassade. Vous pouvez dire que vous comptez visiter des endroits différents, ou travailler dans des endroits différents mais surtout ne venez pas avec le même programme ou un des deux va devoir tout refaire.

 – Faites un petit bilan financier rapide en conclusion de chaque période dans le tableau. Genre “tourisme + nourriture + logement = ¥xxxxx” – “salaire = ¥xxxxx”. C’est purement hypothétique mais ça montre que vous avez cherché un minimum.

En ce qui concerne le travail :

  • ne dépassez pas les 20h par semaine, au delà cela va commencer à faire beaucoup.
  • Ne mettez pas des salaire de dingue ni des jobs de rêve. Si vous n’avez pas un JLPT 2 minimum, bac+3 ou 10 ans d’expérience avec un niveau bilingue en anglais vous ferez un job alimentaire payé environ ¥950 de l’heure. C’est dur mais c’est comme ça. Quelques chanceux peuvent trouver du boulot dans la traduction mais cela reste rare, surtout sans aucune base de japonais. Restez réalistes, même si une fois sur place, rien n’empêche de chercher dans ce que vous voulez ou presque. Trouver un job c’est aussi être au bon endroit au bon moment ;).  IMPORTANT : Indiquez comment vous comptez trouver ces jobs. Je vous met une petite liste mais il y en a beaucoup d’autres.
    • craigslist.jp,
    • jobs.gaijinpot.com,
    • Hellowork,
    • Distribution de CV en porte à porte.
  • Vous pouvez inscrire que vous comptez donner des cours de langue. Dans ce cas mentionnez un salaire entre ¥1500 et ¥2500 de l’heure. IMPORTANT : Indiquez comment vous comptez trouver des élèves, voici quelques sites.
    • hello-sensei.com,
    • findstudents.net,
    • getstudents.net
    • enjoylesson.com.
  • Vous ne pouvez pas travailler dans le milieu de la nuit ou dans des lieux qui vont à l’encontre des bonnes mœurs, donc ne mentionnez pas de bars à hôtesses ou des trucs dans le genre.
  • Indiquez votre salaire de l’heure et au mois. Par exemple : ¥1000/heure – 20h/semaine – ¥80000/mois.

Je pense qu’en partant sur des bases comme ça, vous ne devriez pas avoir de soucis. Le tout est de rester réaliste. Ensuite j’ai l’impression que plus on a d’argent de côté, moins le programme a d’importance et inversement, mais ce n’est qu’une impression.

Comme pour la lettre de motivation, je vous laisse mon programme. Vous pouvez vous en inspirer il a été validé 😉 Programme PVT Japon

  •  Un Curriculum Vitae

Aucun souci ici, remplissez les cases comme demandées. Si vous avez un CV déjà fait au format basique je pense que vous pouvez prendre celui la. Pas comme le mien parce que dans la com ça le fait trop d’avoir un CV original… Sinon prenez l’exemple fourni par l’ambassade http://www.fr.emb-japan.go.jp/consulaire/visa/pdf/Modele_CV_vierge.pdf et ça suffira.


Voila c’est terminé. Désolé pour ce gros pavé mais je pense que c’est assez important et j’espère surtout que ça pourra être utile à plein de gens. J’ai condensé tout ce qu’on peut lire un peu partout en un seul gros truc. Si malgré tout il manque des points à éclaircir, n’hésitez pas à balancer des commentaires on vous répondra le plus vite possible. Vous pouvez aussi nous rejoindre sur notre page Facebook pour nous soutenir si cet article ou un autre vous a été utile et pour suivre nos futures aventures. Un nouveau like ça fait toujours plaisir 🙂

 

45
Poster un Commentaire

avatar
15 Fils de commentaires
30 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
14 Auteurs du commentaire
MattCélineRobin MENARDAlizéeT.O Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Romain
Invité
Romain

Salut,

Super ce petit récap.
J’ai un congé sabbatique de 6mois et compte venir profiter du japon.
Une petite question, quid de l’assurance santé/rapatriement ? Obligation d’en présenter une ? pour quoi avez vous optez ?

Bon séjour et merci 🙂

Loïc
Invité
Loïc

Super informations ! Merci pour tout les details ! je compte partir pour septembre moi aussi du coup ça m’aide dans mes demarches !!! 🙂

Emeline
Invité
Emeline

Bonjour,

Je souhaitais juste vous dire merci pour ces informations ! Je suis en pleins préparatifs pour la demande de visa et votre article m’a rassuré. Merci beaucoup de faire partager votre experience.

Loïc
Invité
Loïc

Bonjour,
J’ai finalement réussi a obtenir mon Working Holiday Visa et votre site a été d’une grande aide du coup je voulais vous en remercier !!!

Et peut etre a bientot au Japon qui sait 😀 !!!

Cam cam
Invité
Cam cam

Alors t en ai ou racontes !

Je voulais savoir, je parles couramment anglais et Espagnol. Est il facile de trouver un boulot entant que professeur de langues sans parler Japonais ??

Thomas
Invité

Salut ! Comme les autres avant moi, je voulais te remercier pour ce super guide qui couplé au forum de PvTistes m’a permis d’avoir un dossier béton et de “réussir” du premier coup. Même si après réflexion je pense que du moment que la lettre de motivation est Française, que le programme est détaillé niveau budget et qu’on évite les erreurs classique du style uniquement Tokyo ou parler de la petite amie Japonaise c’est plus ou moins directement dans la poche ! Ah je précise que si comme moi vous travaillez en Freelance pour des clients hors du Japon (… Lire plus »

Un Gaijin Au Japon
Invité

Quand je relis ton article pour obtenir ton PVT ça me rappelle pas mal de choses. Dire qu’il y a encore quelques années je m’amusais à faire les PVT (Australie, Canada et Japon). Et quand tu fais plusieurs PVT d’affilé tu te rends compte d’une chose: les démarches n’ont absolument rien à voir d’un pays à un autre. Je trouve qu’au final la demande pour le Japon est certainement la mieux élaborée et la plus simple à faire (comparée au Canada devenu de moins en moins accessible ou à l’Australie où c’est tellement facile que beaucoup y vont sans aucune… Lire plus »

corentin
Invité
corentin

Salut,
super site les infos données sont d’une grande aide, un gros merci.
j’ai une petite question concernant l’adresse de résidence a mettre sur le formulaire de demande de visa car je compte partir pour le mois de novembre mais je n’ai encore rien réserver faut-il vraiment déjà mettre une adresse lors du dépôt de candidature?

Anaïs
Invité
Anaïs

Bonjour à tous les deux, et merci pour cet article bien détaillé ! Je viens de découvrir votre site, et vos vidéos YouTube par la même occasion. Tout est très intéressant et enrichissant pour un éventuel long voyage sur le sol nippon. J’ai une petite question, pour un PVT au Japon est-il obligatoire de travailler pendant ? D’après mes furtives recherches, la réponse est non… Mais j’aurais souhaité savoir si le fait de vouloir faire un PVT 100% voyage/vacances, sans travailler, serait mal vu et dissuasif pour l’obtenir ? Merci pour toutes vos informations. Votre site est une vraie mine… Lire plus »

AV
Invité
AV

Bonjour,
Comment faire quand on a plus de 31 ans ? Quel visa demander pour aller faire une école de japonais qui nous permette éventuellement de travailler à côté ?

Théo
Membre
Théo

Bonjour Matt Je commence à preparer ma demande de PVT, et je t’avoue que je suis pas mal en stress pour ce qui concerné la partie Projet. Mon cas est un peu particulier. Pour fair cours, j’ai l’opportunité de partir au Japon pour l’hiver qui viens, j’ai deja une place qui m’attend dans un ski school internationale à Nagano en tant que instructeur de ski. Je vais donc principalement travailler mais le hic est que mon employeur ne prend que des PVT. Je suis un peu perdue sur la marche à suivre pour obtenir ce VISA en de bon terme.… Lire plus »

Alizée
Membre
Alizée

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre blog, je m’en sers énormément pour préparer mon dossier !
Petite question concernant le temps de délivrance : je compte me rendre à l’ambassade un lundi matin, et rester chez des amis le temps d’obtenir le visa (plutôt que de faire un aller-retour de plus), pensez-vous que je pourrai l’obtenir dans la semaine ?
Merci d’avance et bonne continuation à vous deux !

Alizée

Théo
Membre
Théo

Bonjour Alizée,

Compte entre 3 à 5 jours 7 jour grands max en fonction des jours fériés et des fermetures exclusives

Je termine mon PVT Dimanche , retour sur Paris ;(

Tanoshinde

Robin MENARD
Membre
Robin MENARD

Allo. Une petite question…
J’ai recu mon pvt pour le japon mais suite a des contraintes familiales, je n ai pas pu entrer sur le territoire a temps…
Est il possible selon vous de refaire une demande ou tout simplement de faire valoir ce Pvt malgre le fait qu’il soit expire.
Merci pour votre reponse.
Robin

Céline
Invité
Céline

Bonjour, Merci beaucoup pour ces conseils, j’aurais aimé les voir plus tôt… Je me suis faite refusée ma demande de PVT il y a quelques jours parce que j’ai trop mis de périodes de travail dans mon “projet de séjour” (11 mois de volontariat). On m’a dit de retravaillé mon projet, ce que je fais activement! Ma question est : est ce que vous pensez qu’il vaut mieux laisser passer quelques jours/semaines avant de refaire une demande ou je peux la refaire direct? ça ne m’arrange pas du tout de devoir attendre, mais j’ai peur qu’ils se sentent harcelé et… Lire plus »