En Passant par le Japon – Blog voyage Japon

Senko-ji (Osaka) : Visiter l’enfer et méditer au paradis.

Durant notre PVT au Japon, nous sommes restés 6 mois à Osaka, notre ville coup de cœur. Désireuse d’en découvrir le maximum, j’ai écumé les tréfonds de notre moteur de recherche préféré pour trouver de nouvelles idées sorties. Aujourd’hui, je partage donc avec vous, une visite insolite à Osaka : le temple Senko-ji. Vous l’avez peut être déjà vu dans la partie de notre dossier sur les lieux inclassables à voir à Osaka.

NOTRE AVIS EN PASSANTINFOS PRATIQUESSE RENDRE AU SENKOJI

Parce que je n’imaginais pas Osaka autrement…

Depuis toujours, quand je pense à Osaka, je pense à quelque chose de décalé et de différent. Le temple Senko-ji en est la preuve ! Rencontrer le diable au milieu d’une rue commerçante ? Avec plaisir ! Oui car c’est en plein cœur d’une shōtengai que se trouve le Senko-ji. Avec le temps, cette photo est devenue l’une de mes préférée, le contraste entre l’allée commerçante un peu délabrée et la surprise que renferme ce portail rouge. N’attendons plus, entrons !

Senko-ji shotengai

À l’intérieur, surprise, on change de décor, on se retrouve en extérieur ! On débute notre visite par le bâtiment principal et ses alentours.

En continuant notre chemin, on découvre des choses surprenantes… comme un espace avec des objets vintages… pourquoi pas vous me direz ? Je rigole, mais on a bien passé 10 minutes à tout regarder !

Senko-ji vintage

Au Senko-ji, j’ai rencontré le diable.

Oui, depuis que je me dis qu’il faut que j’écrive cet article, je rêvais de caser ce titre ! Un film de Kim Jee-woon que je vous conseille vivement !
Bref, excusez cet aparté 🙂 Où en étais-je ? Le diable ! Découvrons ce que nous cache le Senko-ji ! Outre les bâtiments “habituels” que nous croisons dans un temple, le Senko-ji nous propose également une expérience unique du paradis et de l’enfer. Je vais commencer par l’enfer parce que c’est plus marrant ! Tout commence ici, dans ce petit baraquement, le Jigoku-do.

Senko-ji Jigoku do

À l’entrée se trouve une sorte de boîte à questions, elle permet de vous dire si vous allez aller en enfer ou au paradis. Le verdict tombe, allez en enfer, ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20.000 francs !
À l’intérieur, ce n’est autre que Enma (閻魔 ), le gardien de l’enfer, qui se dresse devant nous accompagné à gauche de juges. La pièce est sombre, l’ambiance… un peu effrayante je le conçois.

En dessous de cette statue, se trouve une sorte d’appareil photo géant avec un gong, en actionnant ce gong un écran apparait dans un miroir et un film sur le sort qui est réservé aux personnes allant en enfer se lance. Ah oui, je ne vous avez pas montré les effrayantes créatures qui entoure Enma ! Un démon prêt à vous arracher la langue si vous dites des mensonges et une femme mi sorcière mi squelette terrifiante ! Grosse ambiance, l’enfer à l’air sympathique non ? 🙂 Donc si vous faîtes de mauvaises choses durant votre vivant, vous savez à quoi vous en tenir en enfer ! Vous êtes prévenus.

Pour la petite anecdote, lorsque nous sommes arrivés dans le temple, il n’y avait personne SAUF une équipe de tournage avec une présentatrice aux 1001 onomatopées présentant le lieu ^^ Insolite on avait dit non ? 🙂 Japon oblige, à la sortie du bâtiment il y a de grands panneaux façon photobooth où vous pouvez incarner le diable ! (on vous épargnera les photos avec nos têtes hein ^^).

Senko-ji télévision

Pour prolonger un peu l’expérience de l’enfer, à côté du bâtiment se trouve un étrange rocher, en plaçant sa tête à l’intérieur, il est dit que l’on entend le son du chaudron de l’enfer ! J’avoue, on n’a pas tenté de mettre notre tête dedans (oops), si jamais vous y allez, n’hésitez pas à me dire ce qu’on y entend ^^.

hell stone Senko-ji

Senko-ji : la descente au paradis ?

Après cette vision de l’enfer, allons visiter le paradis ! C’est donc dans le Hotoke no Kuni que nous nous rendons. C’est une tout autre ambiance, pour aller au paradis, il faut descendre !

Petit détail en descendant les escaliers, la rampe est composée de différents réservoirs de sable numérotés de 1 à 88. Ce sable provient 88 temples qui constituent le pèlerinage de Shikoku ! On continue notre descente vers le paradis et on arrive dans une sorte de pièce froide, sombre, très sombre. À première vue, ça à l’air un peu plus creepy que l’enfer finalement ! La pièce est bercée par le bruit de l’eau qui s’écoule le long d’un poteau entouré de nombreuses statues de Bouddha et est illuminée en son centre par un mandala. En retirant vos chaussures, vous pouvez méditer sur ce mandala. Une fois passé l’ambiance froide du début, on se prête facilement au jeu de la méditation et de l’effet apaisant du fond sonore.

Si vous visitez le temple Senko-ji, ne vous limitez pas uniquement à ces 2 bâtiments, observez le reste, il y a encore quelques surprises… Par exemple cette sculpture qui me fait penser au grand Bouddha allongé du Nanzo-in. Une lumière changeante tamisée, des reflets dans l’eau, c’est étrangement relaxant.

Alors, team enfer ou paradis ?

Après cette expérience unique qu’offre le Senko-ji, nous rentrons à l’appartement en passant par la seconde entrée du temple.On profite un peu des environs, il faut dire que c’est un quartier tout à fait charmant. Cette sortie hors des sentiers battus fût une réelle surprise. Osaka ne nous déçoit décidément jamais ! Je ne conseille pas forcément cette visite pour une première fois à Osaka, mais si vous avez le temps et l’envie de découvrir un lieu un peu insolite, venez visiter le temple Senko-ji !

S’abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
On adorerait votre avis, n'hésitez pas à commenter ;) x
()
x