En Passant par le Japon – Blog voyage Japon

Enryakuji : un des temples les plus importants du Japon sur le Mont Hiei.

L’Enryakuji se situe au sommet du Mont Hiei. On appelle d’ailleurs Enryakuji l’ensemble de la montagne et des temples qui la composent. Le Mont Hiei est une montagne sacrée, considérée comme un trésor du monde. C’est l’un des temples les plus importants de l’histoire du Japon. Il a servi de quartier général au bouddhisme de la secte Tendai, dont a notamment découlé le bouddhisme Zen. En décembre 1994, le mont Hiei et l’Enryakuji furent inscrits au patrimoine mondial de L’UNESCO comme Héritage culturel et naturel mondial. Nous avons été accueillis en cet endroit sacré par un bruit de cloche au loin, résonnant pendant de longues secondes, comme pour nous plonger sans attendre dans le mysticisme des lieux.

NOTRE AVIS EN PASSANTINFOS PRATIQUESSE RENDRE A L'ENRYAKUJI

Monter avec le funiculaire ou à pieds ?

Comme vous l’avez lu au dessus, les temples de l’Enryakuji se situent en pleine montagne. Il y a bien un moyen de s’y rendre à pieds mais il vous faudra compter 1h30. Comme on était assez pressés par le temps, et assez faignants, on a pas cherché plus loin. On a préféré l’option funiculaire. 860 yens l’aller simple. Mais attention : funiculaire de luxe, bien stylé, enfin perso je l’ai trouvé très cool.

enryakuji otsu téléphérique otsu téléphérique enryakuji otsu téléphérique

Il mettra quand même un bon quart d’heure pour arriver en haut., avec une pente très abrupte. Je pense qu’on en aurait bien bavé à pieds. Le dernier funiculaire pour redescendre est à 17h30. Nous sommes arrivés à 15h environ. Il va falloir faire vite !

Une jolie vue sur la ville d’Otsu.

Une fois en haut, nous avons fait comme tout le monde, nous nous sommes empressés d’aller admirer la vue sur le lac Biwa et sur Otsu. Il faut dire qu’elle est particulièrement sympathique à cette hauteur.

otsu vue lac biwa enryakuji otsu vue lac biwa

De ce point, il faut encore marcher quelques minutes pour arriver au complexe des temples de l’Enryakuji, et il y en a beaucoup. On aperçoit alors une grande pagode au loin qui surplombe la route, je me souviens encore de la sensation d’empressement que j’ai ressenti à ce moment.

enryakuji pagode

La montagne, le soleil qui commence à se coucher, le son de la cloche venant de derrière les arbres sur la fin de leur rougeoiement automnale. Grisant.  Vite allons visiter tout ça !

Enryakuji : un immense complexe de temples disséminés partout.

Pour rentrer il faudra débourser ¥700. Est-ce que cette somme, située dans la moyenne haute des temples, les vaut ? LARGEMENT. Il est important de noter que nous n’avons pas pu faire les 3 zones que proposent l’Enryakuji mais seulement une seule en 2h.

La zone To-do. La zone centrale de l’Enryakuji.

Derrière cet anglicisme il y a en réalité une vaste zone de temples. Å prononcer Tô dô on est bien d’accord. C’est la seule des trois zones que nous avons pu faire. Il y a également la zone Sai-To à 30 minutes au Nord et la zone Yokawa à 2h à l’est. Il faudra donc venir à Otsu tôt le matin dans le seul but de visiter entièrement TOUT l’Enryakuji pour en profiter. Restons dans notre To-do zone. Vous trouverez ici 4 temples.

Le Konpon Chu-do.

Considéré comme un trésor National, le Konpon Chu-Do est le temple le plus important du Mont Hiei. Il fut établi en 788. On peut y entrer une fois que l’on a enlever ses chaussures. On y voit des prêtres faire des prières dans un calme absolu. Il est très impressionnant, le calme qui y règne donne au lieu une ambiance zen et mystique.

enryakuji Konpon Chu-do enryakuji Konpon Chu-do

En face de lui se trouve un escalier qui mène au Monju-ro. La porte en quelque sorte. On en a monté des marches pendant notre séjour, mais celles-ci sont bien bien abruptes.

monju-ro enryakuji

Le Kaidan-in

Il n’est pas considéré comme un trésor national mais comme un bien culturel important. Oui bon ça sonne tout de suite moins classe mais c’est quand même pas mal. Surtout qu’il a son importance. En effet, c’est dans ce temple que les futurs prêtres de la secte Tendai reçoivent les commandements du Bouddhisme. Il fut construit en 828.

Kaidan-in

Perché en hauteur, au milieu des arbres, l’impression laissée est forcément moins forte que le Konpon Chu Do car il est plus petit. Il n’en reste pas moins fort sympathique.

Le Dai Ko-Do.

Comme pour le Kaidan-In, ce temple est considéré comme un bien culturel important. Il s’agit ici en réalité d’un Dojo (un lieu d’entraînement) pour l’entraînement académique des prêtres. On y récite les sutra bouddhistes. Ici sont exposées des statues de bois des fondateurs de plusieurs sectes qui se sont entraînés au Mont Hiei.

Dai Ko-Do

Voici donc l’endroit d’où venait le son de cloche qui nous avait accueilli en arrivant. Postés à côté lors de l’impact, nous avons dû nous boucher les oreilles tant elle résonne fort. Impressionnant.

Dai Ko-Do cloche Dai Ko-Do cloche

Hokke So Ji-in et Amida-do

C’est le le lieux d’entraînement au tantrisme de la secte Tendai. Il a été brulé pendant une attaque de Oda Nobunaga au XVIème siècle et fut complètement restauré en 1987. Le temple Amida-Do est utilisé pour les cérémonies de mémoire envers les ancêtres ou les personnes décédées. Des cérémonies sont données tous les jours.

Hokke So Ji-in et Amida-do Hokke So Ji-in et Amida-do

C’est par ce temple que s’est terminée notre visite de L’Enryakuji ainsi que notre visite d’Otsu. Le soleil se couche, il est temps pour nous de rentrer à Osaka, en jetant un dernier regard au lac Biwa depuis les hauteur de cette fabuleuse montagne sacrée.

vue lac biwa depuis enryakuji

S’abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
On adorerait votre avis, n'hésitez pas à commenter ;) x
()
x