En Passant par le Japon – Blog voyage Japon

Kongobuji – Koyasan : le temple principal du bouddhisme Shingon

Le Kongobuji, temple principal de Koyasan, s’impose comme un indispensable. Ce n’est pas forcément son apparence ni sa taille qui vous surprendront aux premiers abords (bien qu’impressionnantes) mais bel et bien son intérieur ainsi que son magnifique jardin de pierres, le plus grand du Japon.

NOTRE AVIS EN PASSANTINFOS PRATIQUESSE RENDRE AU KONGOBUJI

Kongobuji : un peu d’histoire.

Le nom Kongobuji devait à l’origine faire référence à tous les temples du Mont Koya. En effet il a une signification en rapport avec la pointe du Vajra, c’est un terme que l’on trouve dans le titre d’un des sutras bouddhistes.

kongobuji vajra

Le temple originel fut construit en 1593 par Toyotomi Hideyoshi pour commémorer la mort de sa mère. Il fut reconstruit en 1863. Deux temples (Kozanji et Seiganji) ont été combinés en 1869 et renommés Kongobuji pour former le quartier général du Bouddhisme Shingon de Koyasan.

entrée du kongobuji koyasan

entrée du kongobu ji

À l’intérieur.

C’est en s’aventurant à l’intérieur du temple que l’on découvre ses plus beaux atouts. Malheureusement les photos n’étant pas trop appréciées nous n’en avons que dans les zones tolérées. (Bon ok la photo de couverture de l’article est pas censée avoir été faite.)

kongobuji koyasan à l'intérieur

En gros vous trouverez à l’intérieur la salle nommée Ohiroma. D’importants rituels et cérémonies religieuses sont faits ici. Les portes auraient été peintes par Toshitsu Saito, un peintre de la période Edo, disciple de Togan  Unkoku.

murs kongobuji

Mais également d’autres salles comme Yanagi No Ma, où Toyotomi Hidegutsu (le neveu de Toyotomi Hideyoshi, fondateur du temple) se fit Sepukku. Hélas pas de photos autorisées ici.

On y trouve aussi Jodan No Ma, une salle d’audience pour la visite des dignitaires. Aujourd’hui on y pratique d’importantes cérémonies religieuses. Les murs sont recouverts de feuilles d’or.

Là j’avoue on s’est permis les photos parce que ça en jette quand même pas mal. Et surtout parce qu’il y avait personne…

Le jardin de pierres : Banryutei.

Il est le plus grand jardin de pierres du Japon (2349 mètres carrés). Il représente deux dragons émergeant d’une mer de nuages pour protéger l’endroit. Si ça c’est pas classe. Les dragons sont composés de 140 pierres de granite ramenées de Shikoku et le sable blanc vient de Kyoto.

kongobuji jardin

jardin de pierre koyasan

C’est après être sortis de ce magnifique jardin que se termine notre visite du temple. Nous retournons sur nos pas pour rejoindre la sortie et continuer notre périple au Mont Koya. Encore une magnifique découverte à rajouter à une liste qui commence à être longue 🙂

Site officiel du Kongobuji : ici

S’abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
On adorerait votre avis, n'hésitez pas à commenter ;) x
()
x